Welcome Earth : Saison 1, Episode Final

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Welcome Earth : Saison 1, Episode Final

Message par Valil Keirn le Dim 2 Avr - 3:19

Dans l'épisode précédent de Welcome Earth :



"Félicitations. L'OU a l'honneur de vous décerner une promotion."

On peut apercevoir le groupe composé de Goï, Lars, Orgoloth, Neuf, Jody, Valil et Surtham alignés, recevant un à un de nouveaux insignes, correspondant à leur promotions. (Notons l'absence de Brim et Milga)
Soit :

  • 1ère classe
    -Baraim
    -Pixel
    -Aguammal

  • Lieutenant
    -Keirn
    -Renfield
    -Ran

  • Colonel :
    -K'noga


On peut suivre nos protagonistes sur un travelling horizontal, se trouvant tous dans un bar en train de fêter leur promotions, ou de discuter au comptoir avec des personnes provenant de milieux divers et variés.

[Fondu en noir]


Nos soldats sont rassemblés dans la salle de réunion de la veille.

Commandant Naaman : - Une nouvelle mission nous est affecté. Rendez-vous sur la planète MKRG764, Galaxie Theros, Système Vela.

[...]

Commandant Naaman : - Que décidez vous ? Polaris ou Banu ?

Le vote a main levé décida du nouveau vaisseau. Un majestueux Polaris nous servira de moyen de transport. Le vote fût divisé, mais équitable.

[...]

Commandant Naaman : - Notre mouchard a suivi la trace des limeurs sur cette planète voisine, ceux qui auraient prit en otages les propriétaires de la mine de Korel et qui auraient fuit. Enquêtons, trouvons les et capturons les.

Kronos et Melimgard sortent de l'Organisation Universelle.

Tous se regarde dans la salle. On comprend désormais l'absence de Milga de la veille.
Tous les Tharnéens et les Morphanes doivent désormais quitter les armées de l'OU. Aucune exception.
S'en retrouvent alors affecté un DI, le Second libérateur et le Dixième libérateur.

Ces civilisations fondent et rejoignent la Fédération de Menos. Très rapidement, Uscel les rejoindra. La FDM veut libérer Tilius. Aussi, cette dernière ne tardera pas à rejoindre ce nouveau groupement.

Commandant Naaman : - En route.

Plans silencieux dans le Polaris où chacun se préparent et s'équipent, désormais au courant de cette terrible nouvelle.

[...]

Le vaisseau atterrit sur une planète au climat tropical, à proximité d'un village d'une quinzaine d'habitants, provenant de civilisations éparses, voulant visiblement se tenir à l'écart de l'OU.

Lieutenant Keirn : - Des déplacements étranges ou inhabituels ? Des comportements ou des actions suspectes ?
Autochtone : - Vous êtes nos premiers visiteurs depuis bien des années ! Non, nous n'avons rien constaté de particulier.
Lieutenant Keirn : - Bien.
Commandant Naaman : - Reprenons la route, dirigeons nous là où le mouchard peut nous guider.

Nos combattants s'engagent en file indienne dans la forêt tropical au feuillage très dense. Une attaque de Gaar surgit. Des tirs et des coups de lames chirurgicaux sont exécutés. Deux blessés : Brim et Surtham sitôt prit en charge par Jody.

Après une longue marche, les militaires approchent d'une falaise qui ne manque pas de s'effriter et de se dérober sous leurs pieds. S'entament alors un dévalement d'une pente de 300 mètres. Chacun s'affaire à s'accrocher à ce qu'il peut, à la falaise, à soi même ou à un ami proche. Certains sont à la fin plus secoués que d'autres mais parviennent à se relever, difficilement. L'armure du 1ère classe Pixel a perdu sa faculté de régulation thermique dans la chute.

Le climat est désormais étouffant et la température dépasse les 60°C.


On retrouve ça et là des débris de vaisseaux et d'armures arborant un sigle étrange. L'Alpha et l'Oméga (inversé) unifiés, surplombé par 3 points. Datation approximative se situant entre 100 et 1000 ans.


Un rugissement raisonne dans ce sauna tropical.


Commandant Naaman : - EN DÉFENSE !!!

Aussitôt les membres du Neuvième Libérateur s'unissèrent face à l'une des plus grandes menaces de l'Univers tout entier. Un Ferr de la taille du Polaris. Les tirs, plus stratégiques les uns que les autres visaient la tête avec plus de précision qu'il n'en fallait, pour un monstre de cette envergure. Des grenades volaient et parvenaient à faire de très gros dégâts à cette abomination. Plusieurs fois, la bête manqua sa cible. A l'exception de Brim qui fût très rapidement obligé de quitter le combat, en même temps que le lieutenant Renfield qui prit le temps de s'occuper de lui. Après plusieurs salves de tirs intenses, le Ferr commence à tomber. Dans une ultime attaque, il cible le Commandant Naaman qui, de surprise, ne peut esquiver ce coup. Son armure éventré, le commandant gît sur le sol, gravement blessé.

Une fois le Ferr mort nous nous dirigions tous vers Zafer. Le travail, digne d'un Galéen, fournit par le lieutenant médecin permit de le remettre sur pieds.

La nuit tombe.

1ère classe Pixel : On s'arrête pour prendre une pause ?
Lieutenant Keirn : Comment sommes nous censés prendre une pause, là où vivent des Ferr ?!
Commandant Naaman, jouant de la situation : - Tiens tiens, Lieutenant Keirn, ça ne vous tente pas de dormir dans un nid de Ferr ?

Nous reprîmes la route en direction de la position indiqué par nos MKT. Il s'agit d'une grotte. Le 1ère classe Pixel lança des petits drones détecteurs, pour détecter la présence de pièges quelconques.
Aucun signal particulier ne se fait entendre, nous nous engageons alors dans l'orée de la grotte.

Là nous attend une ombre. Tout les soldats armèrent leur armes vers l'unique cible.

L'un des membres du vaisseau : - "Identifiez vous"
Aucune réponse de la masse obscure se tenant dos aux soldats. Celle ci se leva et dégaina un sabre thermique puis se retourna face à l'équipage du vaisseau.


Une première salve de tir commença. Les balles, au mieux, furent parés par le robot et au pire, le manquait totalement. La vitesse et la force de l'ennemi semblait fortement anormale. Aussi, l'impulsion électrique émanant de sa main gauche laissa rapidement penser à des équipements de Speedball modifiés. Le combat s'annonçait compliqué.
Les épéistes dégainèrent en engagèrent un combat au corps à corps en dansant autour de l'ennemi, rendant très compliqué les tirs à distances. Il était toutefois nécessaire de venir à bout de cet ennemi. Aussi, Neuf érafla légèrement le 1ère classe Aguammal qui continua son combat. C'est dans un combat acharné et visiblement déséquilibré que le robot humanoïde semblait ne pas défaillir. Jusqu'au moment où le 1ère classe Baraïm parvint à planter son épée dans l'épaule droite de son adversaire. Celle ci, telle Excalibur, était immuable et semblait bloquée. Il ne parvint pas à la récupérer ou à réaliser une entaille plus profonde. Armé de sa DrakkonSword, le 1ère classe Aguammal tenta d'infliger un coup trop ambitieux à son opposant. Celui ci riposta avec une aisance telle qu'il lui trancha et cautérisa son bras droit, jusqu'à l'épaule.
Les tirs et les coups de sabres parviennent à affaiblir cet ennemi pourtant si fort.
Continuant sa danse d'esquive et d'attaque, l'ennemi changea de stratégie en choisissant de s'attaquer au Lieutenant Keirn, se situant à mi-distance pour lui asséner quelques tirs. Le lieutenant se fit sectionner la joue et la mâchoire à l'aide du brûlant appareil que s'était procuré son ennemi.

Le combat atteignait son paroxysme.

C'est alors , semblable à un baroud d'honneur, que cet adversaire vêtue d'une cape grande cape noire se projeta sur le Commandant Naaman, déjà très affaiblie et qui ne pouvait plus riposter, et lui trancha le corps en deux d'un coup vif.

Surtham hurla. Goï fit de même et défourailla son pistolet sur cette saloperie. Désormais au sol, Goï vida son pistolet, ouvrit son masque une demie seconde pour lui cracher au visage et le referma juste après.

Le combat est terminé. Nous nous rassemblâmes tous autour du Commandant, désormais scindé en deux par la taille et inanimé.

Goï, dans un élan inconscient tenta de voir si la figure d'autorité du Neuvième Libérateur était encore consciente. Il n'en n'était rien, mais trouva à la place un symbole, situé dans les vêtements du supérieur : "Olympus".

Surtam, rageant de colère : -  Les enculés...ils nous vadrouillent de missions en missions, de guerre en guerre sans même calculer les risques.. Tout ces cadavres, aucun rapport ne précisé si cette planète était dangereuse et voilà le résultat ! Zafer était honnête ! Zafer était un vrai commandant ! Et ces fils de putes...ils l'ont tués ! Cette mission, cette balise, qui l'a vraiment posée !....Je démissionne. Ceux qui veulent me suivre peuvent, mais sachez que pour les autres je ne vous en voudrai pas. 


Les soldats sont donc face à un choix.

Quitterez-vous l'Épée et l'Armée de l'Organisation Universelle ?
avatar
Valil Keirn

Messages : 16
Date d'inscription : 16/04/2016
Planète d'origine : Belahus

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum