Retour sur Aaron

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Retour sur Aaron

Message par Neuf Pixels le Lun 31 Juil - 20:26

« TERMINUS !!! Tous le monde descend ! »


Neuf posa les pieds à terre, en descendant de ce croiseur de transport public interstellaire, pour ce retrouver sur cette petite planète éloigné au abord de la démarcation des zones tenues part l'OU.


Notre déserteur présentant à l'accueil des l'occasions de véhicules terrestre, de la gare.


Guichetié de l’occasions ; « Bonjour mon gars tu veux aller jusqu'où ? »

Neuf ; « Je vais à  Aaron Born-ville, pas plus loin ! »

Guichetié de l'occasions ; « Aaron Born ? … Y a rien là bas de puis longtemps ! C'est une ville fantôme en ruine avec pour seul habitant des tombes ! »

Neuf, montrant son identité ; « T'inquiète pas le vieux, je sais se que je trouverais là bas ! »

Guichetié de l’occasions ; « Bon ! Si tu le dis … Édouard. Ta pas vraiment une tête d’Édouard, t'es sûr que tu me présente pas de faux papiers ? AHAHAH »

Neuf ; « C'est pas ma faute mes parents ne mon pas trop portés dans leur cœur ! AHAHAH. Ça été leur façons de ce venger ! AHAH »

Guichetié de l’occasions ; « AHAHAH Si tu le dis mon gars ! Tiens tes clefs et ramènes le en un seul morceau ! »


Neuf prit le véhicule pour partir se perdre dans les fin fonds de la campagne de cette petite planète, direction Aaron Born-ville.



Une fois passé un panneau rouillé, le décor macabre apparésait, où plus une seule plante ne voulurent sortir du sol. Notre déserteur coupa le moteur de sont véhicule au milieu de décombres usées du temps et des tombes (qui elles partaient du village jusqu'au haut de la colline).



Neuf traversa le chant de croix, en se dirigeant vers le haut de la colline. Malgré son regard perdu de tristesse, l'on voyait que l'endroit lui était que trop familier.
Une fois arrivé en haut de la colline, Il s'arrêta net (les jambes tremblotantes) devant une tombe qui le fit partir en pleures.
Neuf s'écroula sur les genoux, face au lit mortuaire, avec les larmes ressortant des trous de son masque de filen.


Neuf ; « Serenity !!! Je... je suis ...dés... désolé ! Je n'ai pas ré... réeu … réussit à ac... SNIFF … à accomplir notre dessin ! »


Après des heures de lamentations sur la tombe, le soleil était au aboie et s’apprêtait à se coucher.
Neuf commença à voir la forme de sa dulcinée apparaître devant lui qui lui caressa son visage avant de lui dire d'une voix réconfortante ; « Mon amour, tous est fini je veux que tu te donne la liberté ! »
Neuf ferma les yeux et quand il les rouvrirent, il était couché et le soleil venait de se lever aux aurores.


Neuf réfléchie aux paroles que son amour lui avait dit. Il prit son arme dans la main et dit d'une voix soulagé ; « Merci me voilà libre mon cœur ! Libre de te rejoindre ! »



Il mit le canon de son arme sous le menton et au moment de pressé la détente Neuf entendit un bruit derrière lui qui le fit se retourné brusquement !


Deux briguants de l'ordre rouge se trouvant armés et près à lui tiré dessus.


L'un des deux briguant ; « Lâche ton flingue du con et dis nous ce que fais un touriste ici ! »

Neuf ; « Je suis Neuf et j'ai servis sous les ordre du Capitaine Bec ! »

L'autre briguant ; « Neuf ? AHAH tu vient de signer ton arrêt de mort ! »

Neuf ; « Hein ?? Pourquoi j'ai fais partie de l'ordre ? »

Le deuxième briguant ; « Tu es un traître comme tous le monde le sais dans l'ordre rouge du coin ! »

Neuf ; « Je comprend ! …..Alors je vous demande qu'une chose, tuer moi comme un traître le mérite dans l'ancienne équipage du Capitaine Bec ! Coupez moi la tête ! »


Les deux briguants se lancèrent un regard et se firent signe qu'ils acceptèrent. Le premier ce mis devant Neuf (qui s'agenouilla) et le deuxième se mis derrière notre déserteur avec un sabre pour lui trancher la tête.


Le second briguant ; « une dernière chose à dire ? »

Neuf, à voix base ; « bande d'amateurs. »


Neuf, dans un éclaire de rapidité, pris son sabre laser caché dans sa botte. En se redressant il coupa la main de l'homme devant lui (qui tenait l'arme à feu) et enchaîna, dans le même lancer de mouvement, en tranchant la tête du deuxième briguant. Neuf se retourna face au briguant qui regardait son bras réduit à coups de sabre et lui précisa une information.


Neuf ; « Si vous aviez servit sous le commandement de Bec, vous auriez sut qu'un traître se prend juste une balle dans la tronche et le corps pendu au bout d'une corde ! »


Neuf acheva les souffrance de se dernier et dit, en regardant la tombe de sa Serenity, comme si il avait eu une illumination sur sa précédente interrogation.


Neuf ; « Libre ? … Oui libre …. je suis libre ! Je comprend maintenant ! Plus rien me rattache à quoi que se soit ! Je vais pouvoirs faire se que je veux sans plus de retenue ! »


AHAHAHAHAHAHAH Galaxie prépare toi ! J'arrive !!!


Neuf rapporta son véhicule à la gare.


Guichetié de l’occasions ; « Alors je vous avais dit qu'il n'y avait rien là bas ! »

Neuf ; « Ne vous inquiétez pas j'ai trouvé plus que je pouvais espérer ! »



Neuf portais un sourire sous son masque de filen et tenait, entre l'une de ses mains, une montre à gousset.

Neuf reprit son trajet de retour avec l'idée de pas revoir cet planète pour bien longtemps voir même plus jamais !

_____________________________________________________________________
avatar
Neuf Pixels

Messages : 29
Date d'inscription : 03/01/2017
Planète d'origine : Terre

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum