Emission de palinte

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Emission de palinte

Message par Vincent 100% le Sam 2 Sep - 18:46

.

Un grand plateau, d'immenses projecteurs à chaque coin, un bureau ovale et derrière celui-ci on a un homme, Vincent. 


Vincent : Bonjour, bonjour tout le monde et bienvenue chez vous avec Vincent 100% pour toi !! Les vacances ont été longues et je dois vous avouez que ça m'a manqué de ne pas vous voir de toutes ces vacances estivales, surtout quand comme moi on ne peut pas vraiment bronzer ! *rires du public* On s'est quitté fin falfim et priam sait qu'il s'en est passé des choses pendant notre absence ! Le couronnement des canonniers à la finale de Speedball, le lancement de la tournée de Maïa Jariper, ou encore la division de l'Organisation Universelle mais on est pas une émission politique, et je sais même pas si on peut dire qu'on est une émission ! Allez trêve de plaisanteries, on enchaîne tout de suite avec le sommaire de cette émission !

*Voix off* : Ce soir nous recevrons la star internationale aux multiples visages et talents, l'acteur jekins Mot Esurc avec son nouveau film "Destination future". L'acteur nous parlera du tournage et de ce film mais nous reviendrons aussi sur son passé et plus particulièrement sa jeunesse pour en arriver là. Nous parlerons ensuite de ce qu'il faut savoir pour cette rentrée, LES modes à suivre et celles bien sûr à ne pas suivre mais aussi les coups de coeur de Vincent et bien sûr pour finir, ce que vous attendez tous, le Vincent 100% pour toi Game !

Vincent : Waw waw waw ! Ca va être dément ce soir, on envoie du lourd d'entrer et on commence donc tout de suite avec, et je demande un tonnerre d'applaudissements hein, Mot Esurc ! 


Le public se lève et applaudit chaudement l'acteur comme si c'était dieu lui même. Des cris, ou est-ce des hurlements, crée un véritable brouhaha digne d'un concert de rock star. Mot sort alors de derrière un rideau et rentre dans le champ de la caméra. Costard des plus chics, il déambule jusqu'à son fauteuil en saluant de temps à autre la foule d'un léger revers de main. Vincent lui se lève trottinant avec grâce et sert chaleureusement la main de son invité.


Vincent : Waw ! Vous êtes aimé ici vous savez ?

Mot : Il semblerait bien, dit-il avec un sourire très expressif 

Vincent : Je crois quand même pouvoir dire que les acclamations sont soit de jeunes filles soit des mecs à la voix très aiguës, je suis un peu jaloux, j'aime quand nos invités ont moins de succès que moi ! *rires du public* Asseyez vous j'vous en prie. Comment allez vous ?

Mot : Plutôt bien, je suis content d'être ici. *cri du public*

Vincent : C'est vrai ?

Mot : Ouais, je suis un grand fan de cette émission, je peux me vanter de ne pas en avoir manqué un épisode, et m’asseoir ici dans ce fauteuil, c'est se dire "Bon, pas de conneries, t'as trente ou trente et un milliards de personnes qui te regarde" *rires du public*

Vincent : Ouais c'est ce qu'on m'a dit, on est l'émission la plus regardé de l'univers, il semblerait même que des gens achètent des télévisions juste pour nous * rire du public* mais assez parlé de nous, déjà que l'émission porte mon nom, parlons de vous et de votre film, "Destination futuriste" 

Mot : Future

Vincent : Qu'est ce que j'ai dit ?

Mot : Futuriste 

Vincent : Je crois que j'ai besoin de vacances *rires du public*. Destination FUTURE ! Le film sort hiifin en salle, j'ai eu la chance de le voir, pas de moqueries, même nous koor on peut voir des films sans avoir des yeux comme vous. *rires du public* Je disais donc, je l'ai vu l'autre jour, et je dois vous avouer que j'ai été bluffé, et pas que par Jina Solek, même si je dois vous dire qu'elle ne me laisse pas indifférent, mais ce film a tout pour réussir, des bons acteurs, un bon scénario, des décors stupéfiants et une fin déroutante, j'en dis pas plus parce que je serai capable de raconter tout le film tellement j'ai adoré.

Mot : C'est vrai ? 

Vincent : Absolument ! Si vous regardez l'émission souvent vous savez sûrement que quand je n'ai pas aimé un film, je me cache pas de le dire 

Mot : Ahah oui je me souviens d'y a quatre ans, c'était avec Sonda, l'émission s'était assez mal passé.

Vincent : Oui, Zerko Valik avait insisté pour venir présenté son film, moi ça ne me posait pas de problème mais je lui avais quand même précisé que je m'étais endormi devant, mais bon il n'en a pas tenu compte et il est venu, ma fois, c'est pas la pire audience qu'on ai faite ! Dîtes moi, est-ce que le tournage n'a pas été particulièrement dur ? On voit beaucoup d'endroit différent, des conditions météorologiques pas souvent agréables et, même si vous ne faîtes pas toutes vos cascades, des actions plutôt éprouvantes.

Mot : Oui, c'est sûrement le tournage le plus dur que j'ai jamais vécu, ça a été très long, on était coupé du monde extérieur, on a fait beaucoup de déplacements, bien souvent dans des planètes qui n'étaient quasiment pas habitées et que peu commodes pour nos proches alors on partait souvent avec des équipes restreintes et on devait un peu se débrouillé une fois la scène terminée.

Vincent : Si vous deviez retenir un seul moment du tournage ça serait quoi ?


Mot : Oh pas mal de choses mais si je devais en dire qu'un seul je dirai au milieu du tournage, ça faisait déjà, quoi, douze mois que l'on tournait et sur Terlasf, une planète de la bordure extérieure, on tournait la scène dans le valtosim vous savez, on en était à la huitième prise je crois, il pleuvait fort et on était à bout de force, et quand enfin on pensait avoir pris la bonne prise, peu avant le "coupé", un troupeau d'eltom a traversé le plateau, c'est assez semblables aux drémaïdes, ils ont tout ravagés, la plupart du matériel foutu, je me suis brisé deux côtes, bref une horreur ! *rires du public*

Vincent : Non ?!

Mot : Si j'vous assure ! On a dû rentrer sur Jekalia, reprendre du matériel, se soigner et une fois retourné là bas on a réussi à la prendre du premier coup, on a poussé un grand ouf de soulagement.

Vincent : Comme quoi, ça coûte parfois moins cher de tourner en studio avec un écran vert ! *rires du public* Je me disais, avec tout ces films à votre actif, n'aveez vous jamais eu envie de passer de l'autre côté de la caméra ? 

Mot : Beaucoup de grands acteurs y pense mais je dois vous avouez que ça ne m'est jamais arrivé. Pour moi c'est un peu comme si un boucher pensait travailler dans un abattoir ou si un boulanger voulait travailler dans les champs, c'est des métiers qui semblent proches, acteur et réalisateur, mais en réalité c'est deux mondes tellement différents, ça ne m'intéresse pas du tout... puis je pense que je ne supporterai pas les exigences des autres acteurs *rires du public*

Vincent : Ahah vous êtes exigent ?

Mot : Je suis pas l'acteur le plus simple à vivre, quand vous enchaînez autant de tournages avec autant de temps passé là bas, les gens pensent que c'est la belle vie, le rêve des caméras, les paillettes, mais c'est un travail d'acharné de tout les jours et il arrive qu'à certains moments on craque un peu. 

Vincent : Quel est le pire acteur avec lequel vous ayez travaillé ?

Mot : Oula, ça va pas me faire des amis mais bon il le sait puis c'est pas un secret, le plus compliqué, pour parler poliment *rire du public* c'était Valeon, 

Vincent : C'est vrai ? 

Mot : Vous imaginez même pas ! On a tourné ensemble sur Despot Valur, c'était un calvaire ! On a tourné qu'une seule scène ensemble, on avait, quoi, deux répliques à faire chacun. On a tourné quatorze fois la scène !

Vincent : Non ?! Quatorze fois ?!

Mot : Oui ! Monsieur estimait que l'angle de la lumière n'était pas bon, que je faisais des erreurs, que le preneur de son le perturbait, bref insupportable !

Vincent : En voilà un qui fera un bon réalisateur ! *rires du public*

Mot : Oui vous avez raison ! Mais il faut le dire, tout les réalisateurs ne sont pas pénibles, il y en a même avec lesquels on prends énormément de plaisir à travailler

Vincent : Comme dans n'importe quel travail, mais je fais plus souvent partis des pénibles que des gens avec lesquels on prends plaisir *rires du public* à travailler je précise ! Allez on revient tout de suite après une petite page de pubs, le temps pour vous d'aller attraper vos cocronps et de revenir dans votre fauteuil, à tout de suite !


[PUB]

Vous avez toujours rêver de changer de vie...vous avez toujours rêver de devenir beau, riche et célèbre....vous vous êtes toujours dit que c'était hors de portée, que ces gens dans les magazines ou à la télé étaient différent de vous....mais vous vous trompiez ! Découvrez le nouveau MacPro Giloute avec ses quatre-vingt quatre nano lames extra-larges souples à doubles rotations pour épouser au mieux votre peau mais aussi vos écailles, vos tentacules, mais jamais vos poils. MacPro Giloute, la perfection commence maintenant.

_______________________________________________________________

Dîtes adieu à l'herpès génitale. Dîtes stop à ses démangeaisons et à ses brûlures. Le Telcovive vous permet d'y remédier. Avec ses agents puissants à base de chroumout et de vicélo, il détruit l'herpès de l'intérieur et sans laisser de traces. Alors dîtes adieu à l'herpès, dîtes bonjour à Telcovive. Médicament sans ordonnance, ne pas utiliser chez l'enfant de moins de trois ans CU, avant tout utilisation veuillez lire la notice, tout réaction allergiques ne pourra faire acte de poursuite judiciaire, si l'herpès continue rendez vous chez un médecin


 _______________________________________________________________

*Voix Off* INÉDIT. Ne manquez pas demain soir le nouvel épisode de l'inspecteur Obmoloc.

Obmoloc : Tu penses qu'on m'a jamais fait le coup ?

*Voix Off* Obmoloc, treizième épisode de la quatorzième saison.

Marta : Mais moi c'est différent

Obmoloc : Crois moi, c'est jamais différent.

*Voix Off* Après avoir découvert le corps de Jilka, Obmoloc se voit piéger dans une terrible affaire de corruption au sein même des siens, saura t-il s'en sortir ? Saura t-il faire les bons choix ? Ne ratez pas le treizième épisode de la quatorzième saison, c'est ce soir à 25h sur UC1.

_______________________________________________________________


[FIN DE LA PUB]



Vincent sous l'acclamation du public : On se retrouve donc pour la deuxième partie deeeeeeeee VINCENT 100% POUR TOI ! Et quel bonheur ! Quel bonheur de vous retrouvez pour cette nouvelle saisons ! *cris du public* et on fait gros d'entrée avec Mot Esurc qui est avec nous ce soir !!! * cris du public*  Ça va toujours Mot ?

Mot : Ça va toujours.

Vincent : On attaque donc la deuxième partie de l'émission avec une vidéo, Feko c'est à toi, fait péter l'extrait !


[ Reportage ]



Si cela a pu faire fureur à une époque, on est aujourd'hui loin de croire à un retour du foulard. Et pourtant certaines stars de Veon1 n'hésites pas à s'afficher avec, que ce soit sur les tournages, ou même en public comme Leo Tapir la semaine dernière. Et ce n'est pas le seul, les plus grands y passe, Julita, Farite Fnei, Snja Jook et plus surprenant encore, même Lrak Dlefragal, le créateur de mode âgé de 87 ans qui s'est rendu belein avec un foulard digne d'il y a deux cents ans. Mais le foulard est-il resté le même ? Pour le savoir, nous nous sommes rendus à Eltaphi, sur Jirko dans le système Deeron. C'est ici, dans cette usine que sont fabriqués les foulards estampillés haute couture et que portent si fréquemment les stars désormais. Son directeur, Jaon Virk nous ouvre ses portes.


Jaon Virk : Alors là on est dans la partie de tissage, c'est ici que nos ouvriers tissent les foulards. On retrouve des fils de différentes provenances et donc on a différentes chaînes qui se forment. Certains travaillent sur des fils à base de poil d'écartropes, d'autres en valkio et on retrouve même une chaîne pour le vers à soie terrien qui se produit en grande quantité au point d'être aujourd'hui, le foulard low-cost de notre fabrication


Reporter : A combien se vend le moins cher de vos foulards ?


Jaon Virk : Aujourd'hui la demande grimpe en flèche, ce qui fait que le moins cher de nos foulards est en vente à partir de 145 crédits.


Reporter : Et le plus cher ?


Jaon Virk : C'est plus difficile à savoir car nous ne sommes pas directement vendeur mais à ma connaissance, le foulard de Monsieur Dlefragal a été acheté 700.000 crédits nicéphal. Donc on peut monter très rapidement, tout dépends les motifs, la qualité du tissu, et certains n'hésitent pas à faire des commandes avec des pierres précieuses de petites tailles qui sont insérées par la suite dans une autre partie de l'usine qui est la partie insertion de petites pierres précieuses

*Voix Off* en tout, il s'agit de pas moins de quatre milles tonnes de tissus différents qui passent chaque année dans cette usine, chiffre plutôt impressionnant quand on sait la taille standard du foulard.


[ FIN DU REPORTAGE ]


Vincent : Et ben, ça laisse pas indifférent tout ces chiffres ! Vous aimez les foulards Mot ? 

Mot : Nan pas spécialement, ça donne un côté rétro auquel je n'ai jamais trop adhéré mais bon si ça plaît aux gens tant mieux.

Vincent : Et pour sûr, si certains claque dedans près d'un millions de crédits dedans, j'espère que ça leur plaît ! *rires du public*.

*DING*


Vincent : Quoi ? Mais serait t-il l'heure duuuuuu

VINCENT 100% pour toi Gaaaaaame ! crie le public


Vincent : Et c'eeeest partiiiiii !

*générique*


Vincent : Alors généralement, vous connaissez tous le principe si vous êtes des fidèles de l'émission puisque comme traditionnellement, on finit nos émissions par le Vincent 100% pour toi Game, le jeu le plus envié de l'univers, celui qui vaut son pesant de huèteca. On va rappeler les règles, Feko, envoie le magnéto !

*Voix Off* Le principe est simple. Une petite arène d'une vingtaine de mètres carré dont le sol est recouvert de sucre à plus de 10cm d'épaisseur. Des œufs à peine plus petit qu'une gomme sont cachés dans ce sucre. Chaque œuf trouvé rapporte la somme de 5.000 crédits. En tout il y a vingt œufs, mais attention, 5 de ces œufs sont noirs, et les trouvé vous fait perdre 5.000 crédits également. Le candidat n'a qu'une seule minute pour récupérer autant d’œufs que possible. Et ce n'est pas fini. Une fois les œufs récupérés, il faut les ramener entier dans le bol de la victoire ! Un œuf cassé fait perdre le candidat, alors...attention où vous mettez les pieds !

Vincent : Ce jeu est génial ! Waw je l'adore toujours autant ! On se doute bien qu'il n'y a qu'ici qu'on peut voir les plus grandes stars du cinéma ou de la chanson se démener dans du sucre pour chercher des œufs ! Alors on perds pas plus de temps, Mot est dans le bac à sucre, Mot est-ce que vous êtes prêt ?

Mot : Je suis plus si sûr de vouloir faire cette émission *rires du public*

Vincent : C'est la magie du direct, pas de retour en arrière, alors envoyez la musique et plaaaaaaaaace au chronoooo !

Un immense chrono sort alors du mur et annonce le décompte d'une minute. Mot se met alors de manière précautionneuse à fouiller autour de lui d'éventuels oeufs. Difficile d'avancer sans prendre le risque d'en casser un. Il décide comme beaucoup de candidats de ne jamais décoller les pieds du sol pour ne rien écraser. Avec ses mains, il plonge délicatement dans le sucre en faisant des mouvements amples mais toujours très prudent

Vincent : 5 ! 4 ! 3 ! 2 ! 1 ! Zéroooooooooo !

L'acteur jekins sort alors du bac avec dans la main onze œufs. Il les porte dans le bol de la victoire et attends le verdict. Les oeufs sont projetés un à un sur le mur et la somme de l'acteur monte et descends en fonction de si l'oeuf éclate en jaune ou en noir. 


Vincent : 35.000 crédits ! Soit deux oeufs noirs pour neuf jaunes, c'est un bon score ! 

Mot : Vous trouvez ?? j'avais toujours peur d'en écraser, dans ma tête je me disais "fais pas l'con Mot, fais pas l'con, ça va coller partout après" * rires du public

Vincent : Et oui c'est pour ça qu'on a choisi des oeufs plutôt que des varlus, c'est plus marrant pour nous ! Je l'ai dit donc, 35.000 crédits donc pour l'association des victimes de la macdolofilotronopodatrie, dont vous êtes le parrain, et je me permets de doooouuuuubler cette somme, c'est cadeau, c'est Vincent 100% pour toi qui offre ! *crie du public*. C'est la fin de cette émission, on se retrouve en terma pour la prochaine émission, ça a été un kiff total de reprendre avec vous les amis, je vous dis au mois prochain, en forme, et d'ici là, portez vous biiiiiiien !



[Générique de fin]



.


Dernière édition par Vincent 100% le Dim 3 Sep - 21:03, édité 2 fois
avatar
Vincent 100%
Admin

Messages : 1
Date d'inscription : 02/09/2017

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum