Promenade nocturne

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Promenade nocturne

Message par Orgoloth Azalor Aguammal le Dim 24 Avr - 8:21

Ça vous arrive d'un coup. Au début vous ignorez la raison, puis peu à peu votre esprit se mets en marche et vous vous noyez dans un état léthargique, une insomnie incontrôlable car vous voulez tout maîtriser mais qu'il vous a toujours été difficile d'être patient. Je me tourne est retourne et avec l'impression d'étouffer dans cette cabine d'acier et de filen. Au début on essaye de se convaincre que ça va passer puis les minutes passent, les heures passent, et toujours rien. Je me redressa sur ma couchette, posant les pieds au sol et tenant ma tête entre mes mains. "Quand est-ce que tout cela va se terminer?".

Orgoloth resta quelque temps dans cette position, perdu dans ses pensées. Plusieurs minutes passèrent puis il se leva, dressant son corps face au sas de sa cabine qui menait sur le couloir. Il avança d'un pas lent, les pattes traînant quasiment au sol jusqu'à atteindre le Pad de la porte qui allait lui permettre de quitter cette pièce dans laquelle il ne respirait plus. Il enfila sa combinaison (indispensable pour survivre dans le vaisseau) puis s'engagea dans le corridor en direction de la cafétéria.La salle était vide, pas étonnant à ce moment de la nuit. Orgoloth resta quelques secondes debout, puis alla s’asseoir sur un des bancs que l'on trouvait au fond de la salle. Il s'adossa au mur et leva les yeux au plafond, comme à la recherche d'une réponse.

Je n'avais ni soif ni faim mais m'occupais l'estomac m'avais toujours occupé l'esprit, du moins pendant un court moment, mais un moment de répit quand même. Mon esprit se tournait à ce moment là vers ceux que j'avais quitté, dans l'espoir de mieux les retrouver, et surtout de les retrouver avec un solution pour mon peuple. Je pense que je devrais remercier Goï. Moi qui ai toujours travaillé en équipe, que ça soit dans la stratégie militaire ou dans la vie de tout les jours, j'avais je l'avoue, un peu oublié l'importance de cette coopération et même si je sais qu'elles sera difficile à mettre en place vu la mixité sociale que nous avons, je ferais tout mon possible pour que ça se réalise. J'ignore ou se trouve les responsables de l'Ordre Rouge, j'ignore la force même de Paramon, mais une chose est certaines et Graxis m'en est témoin, nos chances d'y arriver sur le Libérateur seront incommensurablement plus élevé si on fait face ensemble.

A ce moment précis, un léger frisson lui parcourra l'échine. Vous savez ce frisson que vous avez quand l'espoir de jours meilleurs pointe le bout de son museau. Ce frisson qui naît de l'espoir et qui procure force et détermination. Orgoloth se redressa de nouveau, esquissa un léger sourire, puis se dirigea vers sa chambre, pour essayer de se reposer un minimum. Cependant avant de passer le seuil de du Sas de sa cabine il marqua un temps d'arrêt. Il tourna la tête en direction du couloir qu'il venait de traverser, et son regard se posa sur chacune des portes de ses compagnons. Il sourit à nouveau, laissant apparaître une de ses canines, puis pénétra dans le Sas qui menait à sa chambre.

Orgoloth : - "Ne prenez pas peur, on va apprendre à se connaître un petit peu chers compagnons de fortune"

_____________________________________________________________________


"Que Graxis nous garde"
avatar
Orgoloth Azalor Aguammal
Admin

Messages : 32
Date d'inscription : 15/04/2016
Planète d'origine : Titania

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum