Envers et contre tout

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Envers et contre tout

Message par Jody Renfield le Lun 29 Aoû - 1:21

Je n’avais jamais pensée pouvoir me sentir bien ici, enfin je veux dire à la cafétéria.  C’est vrais regardez-moi, Jody Renfield, médecin détruite et par-dessus tout humaine. Je suis là à me préparer une salade avec un truc qui ressemble vaguement à des algues et qui sent horriblement mauvais. De la bouffe Nautolan, j’en suis sûr.

Jody: – Aïe, satané couteau, j’aurais jamais pu être cuisinière. Ou assassin même.

Vu de l’extérieur la scène paraissait dramatique, Jody se débattait avec deux pauvres morceaux de légumes et son couteau. Elle ne semblé pas à l’aise du tout mais l’heure tardive lui assurée au moins une certaine tranquillité. Elle n’avait jamais vraiment fait ça avant, même sur le terrain ils avaient un cuisinier et à la maison il cuisiné tout le temps. Sur son visage une mou de concentration apparu lorsqu’il lui fallut choisir des denrées dans les placards, comme si elle était en pleine opération.

Le couteau toujours dans la main et les yeux rivés sur le placard je ne pensais plus du tout à manger. Quelqu’un avait mis un bazar sans nom dans les placards et cela fit remonter en moi une vague de larme. Je me fiche que les trucs drakéïdes et les machins albéen soit ensemble ce n’est pas ça. C’est juste que j’ai toujours combattu mes collèges pour que tout soit impeccablement à sa place que ce soit à l’hôpital ou dans le désert, le bordel m’irrite.

Dans un geste machinal son bras partit directement dans un des placards et le vida entièrement sur le sol. Elle ne comprit pas pourquoi elle avait fait ça, c’était terriblement stupide. Elle ouvrit la poubelle et jeta la maigre portion de salade qu’elle avait mis tant de temps à préparer, elle n’avait ni faim ni l’envie de continuer ce cinéma. Jody se mis à genoux, ravala un sanglot de rage et rangea sont propre carnage, dégoûtée d’elle-même.

Ranger est un grand mot, j’engouffre le tout et referme méthodiquement les portes en priant pour que personne ne les ouvres plus jamais. Prostrée dans un coin je regarde le vide par un hublot. L’espace est vraiment beau, mes problème me semble si petit face à l’immensité parfaite de cet océan noir.  D’un seul coup le bruit du SAS me ramène à la réalité, une immense silhouette sombre s’en détache. Je lui lance un rapide mais perceptible regard, le Drakéïde se tient devant le SAS qui venait de se refermer. Il était massif, intimidant presque. Son regard perçant me traversa et pendant une seconde un frisson parcouru mon échine.

Orgoloth : - Bonsoir Jody.


Dernière édition par Jody Renfield le Lun 29 Aoû - 1:30, édité 1 fois
avatar
Jody Renfield

Messages : 61
Date d'inscription : 17/04/2016
Planète d'origine : Terre

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Envers et contre tout

Message par Orgoloth Azalor Aguammal le Lun 29 Aoû - 1:22


Malgré le fait qu'il portait sa tenue pour se déplacer dans les parties communes Orgoloth sentait que l'air était humide et froid, proche d'un été Terrien sans doute. La simple idée que sa combinaison puisse s’accroche à un morceau de métal et qu'elle se déchire lui faisait froid dans le dos.
C'était la faim qui l'avait sorti de sa torpeur du soir. Il ne savait pas vraiment quelle heure il était, mais une chose était sûr, il était tard.
Orgoloth marchait donc lentement en direction de la cafétéria, en espérant bien sûr qu'il n'y rencontrerait personne. Non pas qu'il soit associable ou quelque chose du genre, mais il ressent encore des difficultés à bien s'intégrer dans cet équipage malgré quelques tentatives maladroites de plusieurs personnes. Après tout il n'avait jamais vraiment côtoyé d'autres races auparavant et encore moins vécu en dehors de Titania avec ces dernières.
La porte de la cafétéria était proche et toujours personne en vue, c'est pas plus mal comme ça se disait-il. Il posa sa main sur le pad et le Sas s'ouvrit devant lui.


Mince.. Il y a quelqu'un.. A peine le Sas ouvert son odeur s'engouffra dans mon museau, Jody était la.

Elle se tenait droite, regardant par le hublot. Une attitude parfaitement compréhensible. Qui ne serait pas attiré par ce vide si intriguant et inquiétant à la fois?

Comment agir? Que lui dire? Je ne m'attendais vraiment pas à voir quelqu'un à cette heure, surtout Jody. De ma bouche sortie ce mot, sans doute à peine audible mais surtout remplis d'une fébrilité qui trahissait mon mal aise en présence de cette personne que je connaissais si peu.

Orgoloth : - "Bonsoir Jody"

Je ne savais pas vraiment si elle m'avait entendu mais je décida de me concentrer sur l'origine de ma venue, la faim. J'avança donc en direction du garde manger, petite succursale à l'arrière de la caféteria.

Orgoloth : - "Voyons dont... Si je ne me trompe pas je devrais trouver quelque chose pour me rassasier dans cet endroit"

*BAM*

_____________________________________________________________________


"Que Graxis nous garde"
avatar
Orgoloth Azalor Aguammal

Messages : 35
Date d'inscription : 15/04/2016
Planète d'origine : Titania

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Envers et contre tout

Message par Jody Renfield le Lun 29 Aoû - 21:32

Orgoloth : - Bonsoir Jody.

Dans un souffle et presque inaudible je l’entendis à peine. Je senti dans ses parole un zeste de fébrilité. Pourquoi maintenant ? Nous nous sommes plusieurs fois retrouvée dans la même pièce mais nous faisions toujours en sorte d’évité la gêne d’un rapport social. Je crois que je n’ai jamais parlé à Otgoloth en dehors des missions, je n’ai même jamais eu de contact avec un drakéïde, enfin pas vivant du moins. Et bien sûr que le fait qu’il soit bien plus massif que moi ni est pas pour rien.

Jody répondit à ce chuchotement par un regard interloquée, presque méfiante. Elle ne savait même pas quoi dire « un bonsoir peut être ? Jo réveille-toi il va partir… » ! En une fraction de seconde le Drakéïde avait tourné les talons et se dirigeait maintenant vers le fond de la cafétéria, là où se trouve le garde manger.

Jody : - tu ne devrais pas ouv….

*BAM*

Et merde, ma prière est loin d’avoir fonctionnée. Orgoloth avait sans aucun doute ouvert le placard ou son « rangées » les aliments en provenance de Titania, le même placard qui avait subis mes foudre quelques minutes plus tôt. Il n’a pas besoins de savoir que ce désagrément était de ma faute, je souhaite avoir des rapports plus ou moins amicaux va ton dire et ça n’est pas fait pour arranger les choses ! Pas besoins d’une personne de plus qui me renomme Dr.Barjot.

Jody sortie de sa stupeur et ce dirigea malgré elle vers le garde mangé, ses jambes fonctionnaient seules, lentement. Il fallait quelle lui demande si tout allait bien, même si il y avait peu de chance que quelque chose lui soit arrivé.

Jody : - Orgoloth ? Ça va, j’ai entendu l’avalanche.
avatar
Jody Renfield

Messages : 61
Date d'inscription : 17/04/2016
Planète d'origine : Terre

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Envers et contre tout

Message par Orgoloth Azalor Aguammal le Lun 29 Aoû - 23:00

*BAM*

Quelque chose me tomba sur la tête. Il me semble que Jody disait quelque chose avant de prendre la moitié d'un garde manger sur le bout du museau. La douleur s'estompe très rapidement, à vrai dire je ne pense même pas avoir une égratignure, c'est surtout la surprise et le vacarme que tout cela à produit qui m'a fait rester au sol quelques secondes. Mais qui à donc rangé ce placard comme un Nautolan? Je repris donc rapidement mes esprits lorsque l'odeur de Jody se faisait sentir de plus belle, elle devait être derrière moi.

Jody : - Orgoloth ? Ça va, j’ai entendu l’avalanche.

Ça alors, je ne sais pas vraiment pourquoi mais je n'aurais pas pensé qu'elle se soucis de la cause de ce bruit, et surtout de mon état. Mais bon c'est vrai qu'après tout c'est elle la responsable de l'infirmerie. Déformation professionnelle ou réel intention de bien faire? J'ai envie d'opter pour la deuxième option.

Orgoloth : - Oui oui.. Merci Jody.. mais je n'ai rien, juste une petite frayeur en ouvrant le placard.

A vrai dire je ne savais pas quoi répondre. Son intonation de voix laissait paraître une bienveillance mélangé avec un gêne, comme si elle ne savait pas trop quoi dire.

Jody : - Tant mieux, ça aurais était dommage que tu sois obligé de passer par l’infirmerie à cause d’un placard. Je soupçonne le Nautolan d’avoir rangé ça comme un enfant.

Orgoloth : - Mmmmh Ce n'est pas grave quelqu'un devait être un peu pressé. Mais c'est gentil de ta part de t'être inquiété.

Une fois ces mots prononcés un court silence eu lieu dans la petite succursale. Un court silence qui paraissait sans doute durer une éternité pour les deux protagonistes. Orgoloth ramassa donc ce qui lui était tombé dessus et le remis à sa place. Il n'oublia pas bien sûr de prendre quelques victuailles bien de chez lui pour satisfaire la faim qui l'avait menée ici. Il alla donc s'installer à une table adossé à une paroi de la pièce et commença donc son hors d'oeuvre. Une sorte de mélasse légèrement bleuté dégageant une épaisse fumé, sans doute à cause de la température à laquelle Orglotoh l'avait fait chauffé pour pouvoir l'avalé.


Dernière édition par Orgoloth Azalor Aguammal le Lun 19 Sep - 21:28, édité 1 fois

_____________________________________________________________________


"Que Graxis nous garde"
avatar
Orgoloth Azalor Aguammal

Messages : 35
Date d'inscription : 15/04/2016
Planète d'origine : Titania

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Envers et contre tout

Message par Jody Renfield le Mar 30 Aoû - 0:26

Orgoloth : - Oui oui.. Merci Jody.. mais je n'ai rien, juste une petite frayeur en ouvrant le placard.

Il venait juste de ce relevé, je suppose que la surprise fût à l’origine de sa chute, enfin je l’espère.
Je ne savais absolument pas comment commencer une conversation avec lui, j’avais presque peur d’être irrespectueuse. Il me regarder étonné et moi je toisée les 2m30 d’écaille qui se dressé devant moi.

Jody : - Tant mieux, ça aurais était dommage que tu sois obligé de passé par l’infirmerie à cause d’un placard. *un léger sourire apparu sur le visage de Jody, la bienveillance même*. Je soupçonne le Nautolan d’avoir rangé ça comme un enfant.

Orgoloth : - Mmmmh Ce n'est pas grave quelqu'un devait être un peu pressé. Mais c'est gentil de ta part de t'être inquiété.

Merde, je ne sais pas faire d’humour. Tout me parait si difficile, surréaliste. C’est le mot, cette conversation est surréaliste. Regardez nous, la gêne est palpable, elle vole tout autour de nous. On reste la comme deux imbéciles. Il me semble que je suis dans son passage, il tient dans chacune de ses mains plusieurs met qui n’ont pas l’air bien fameux. Je le regarde avec insistance mettre le contenus de sa boite de conserve dans un bol, l’odeur qui se dégage du chaufe plat est tout simplement indescriptible : un mélange de cendre et d’escargot beaucoup trop cuit. Je m’approche lentement de lui, il me tourne le dos et s’assoies à une table dans un coin.

Avant de sortir de l’arrière salle Jody saisie un petit paquet de chips, bien quel n’ai toujours pas faim les conventions social la rattrape. Il ne faudrait pas arriver sans rien, comme ca si la conversation tourne cour elle pourra toujours faire semblant d’être passionnée par le contenus de son sachet.
Elle avance avec prudence et surtout lentement, comme ça il aura le temps de détecter son mouvement avant qu’elle arrive. Ses trais était tirés par l’heure tardive mais elle n’avait pas la moindre envie de rejoindre sa cabine.


*- Qu’est-ce que je suis en train de faire ? - tu crées du lien Jo, tu en a cruellement besoins ! – tais-toi. – Mais je suis dans ta tête *

Jody : - Je peux m’asseoir ?

Je n’avais même pas attendu sa réponse pour le faire, il l’avait remarqué et fit simplement un signe de tête approbateur.

Jody semblé presque à l’aise, enfin, pour ouvrir le paquet de chips. Ses mains étaient parcourues de petits spasmes et son visage trahissait un mou d’effort pour ne pas faire exploser le sachet. Elle regardée le Drakéïde manger tranquillement sa bouillie bleu goulûment avant de prendre la parole.

Jody : - Tu sais une fois quand j’étais dans le désert sur… mince j’arrive plus à me rappeler le nom de la planète, argh. Enfin bref quand j’étais là-bas avec mon unité on avait un camarade qui refusait de ranger l’échographe contre le mur sous prétexte que c’était dangereux pour les patients. Il disait que si quelqu’un se prenait les pieds dedans il pourrait le casser et que l’OU ne nous en enverrait pas un de remplacement par la poste. Pourtant nous avions une super place pour l’appareil, un truc sécurisé mais pas moyen de le faire changer d’avis : tous les matins il le remettait dans le plus haut placard de la sphère. Comme si il ne faisait déjà pas assez chaud là-dedans pour en plus devoir sortir l’appareil qui pesait son poids à chaque fois. Kriss, c’était son nom, était donc très à cheval sur le rangement des appareils et nous engueulait tous les jours ! Du coup on le laissait faire en faisant en sorte de ne pas se le prendre dessus sauf qu’un jour, kriss, énervé comme jamais a ouvert le placard pour prendre l’échographe et là il lui est tombé dessus. Il est tombé au sol et ne répondait plus du tout. Ce débile avait réussis à s’assommer avec sa propre connerie et à casser le seul échographe de notre PMA.
Tout le monde trouvait que c’était bien fais pour lui, qu’il n’avait pas à imposer des règles débile à tout le monde. Bien sûr ça nous a fait rire, mais notre supérieur lui riait beaucoup moins quand il lui a imposé 2semaine de corvée de nettoyage de brancards. Tu ne peux pas savoir à quel point le sang de Jekins est difficile à enlever une fois sec. Bon pour en finir avec ça il a eu une commotion et nous avons dû nous relayer à son chevet toute la nuit pour être sûr il ne meurt pas. Une paire de mains agiles c’est toujours utile. Cette histoire m’a toujours fais sourire. Kriss était vraiment un super gars.
avatar
Jody Renfield

Messages : 61
Date d'inscription : 17/04/2016
Planète d'origine : Terre

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Envers et contre tout

Message par Orgoloth Azalor Aguammal le Mar 30 Aoû - 0:42

Quelques secondes à peine s'étaient écoulés depuis qu'Orgoloth s'était assis, mais Jody semblait le suivre, comme si elle attendait quelque chose de lui.

Jody : - Je peux m’asseoir ?

Il n'a pas vraiment eu le temps de répondre, et puis répondre la bouche pleine ne lui semblait pas une bonne idée, au vu du regard de Jody sur son hors d'oeuvre, Orgoloth ne voulait pas la dégoutter davantage. Il acquiesça donc d'un simple mouvement de tête

Jody : - Tu sais une fois quand j’étais dans le désert sur… mince j’arrive plus à me rappeler le nom de la planète, argh. Enfin bref quand j’étais là-bas avec mon unité on avait un camarade qui refusait de ranger l’échographe contre le mur sous prétexte que c’était dangereux pour les patients. [...] Kriss était vraiment un super gars.

Orgoloth buvait les paroles de Jody sans forcément vraiment en comprendre le sens. Il avait toujours aimé écouter les gens parler et raconter leur bonne fortune comme leur mésaventure, ça faisait partie de son tempérament. Même si il est vrai que cette histoire Terrienne lui paraît ... quasiment incompréhensible en fait. La fin de son histoire était venu rapidement, surprenant même un peu Orgoloth, comme si il attendait une suite.

Réfléchis Orgo, elle se confie à toi, elle essaye de créer un contact, ça peut te paraître bizarre et un tant soit peu maladroit, mais n'est-ce pas l'intention qui compte? Son histoire parlait de quoi? .. C'est une infirmière, racontes lui peut-être une des fois ou tu avais besoin de quelqu'un comme elle?

Orgoloth : - Ça me rappelle une fois sur Titania. Mon équipe et moi même avions pour mission de nous rendre dans un petit village non loin de Vhalatrarion. Je devais avoir un peu plus d'une trentaine d'année à l'époque.. Nous étions environ une quinzaine de garde au total dont cinq, dont moi, de l'Ordre de Graxis. Nous avions pour missions d'enquêter sur des attaques répétés de petits Bhelgors sauf que malheureusement nous sommes arrivés trop tard. Ce n'était pas des "petits" Bhelgors qui se trouvaient face à nous, mais une meute complète d'adulte comprenant bien sûr un Alpha. Ce fut un véritable bain de sang malgré que nous avions opté pour une formation mixte Angranienne de petite taille. Heureusement nous avions quelqu'un d'un peu comme toi, notre commandant, il connaissait les gestes de premiers secours. Par la suite, et pendant qu'il s'occupait de quelques blessés, je me rappelle avoir combattu l'Alpha, avec l'aide des autres bien sûr. Nous perdîmes 5 Drakéïdes ce jour la et je pense que sans l'intervention de notre "infirmier" le bilan aurait put être plus lourd encore. Qui sait, j'aurais peut-être put y rester. Je pense que c'est vraiment important d'avoir des personnes comme toi parmi l'équipage.


Dernière édition par Orgoloth Azalor Aguammal le Lun 19 Sep - 21:29, édité 1 fois

_____________________________________________________________________


"Que Graxis nous garde"
avatar
Orgoloth Azalor Aguammal

Messages : 35
Date d'inscription : 15/04/2016
Planète d'origine : Titania

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Envers et contre tout

Message par Jody Renfield le Sam 3 Sep - 15:09

Orgoloth : - Ça me rappelle une fois sur Titania. Mon équipe et moi-même avions pour mission de nous rendre dans un petit village non loin de Vhalatrarion. Je devais avoir un peu plus d'une trentaine d'année à l'époque.. […] Qui sait, j'aurais peut-être put y rester. Je pense que c'est vraiment important d'avoir des personnes comme toi parmi l'équipage.

Les lèvres entre-ouverte, Jody écoutée attentivement chaque mots d’Orgolth. Elle avait arrêtée de mâcher les chips qui lui remplissaient la bouche. A chaque péripéties ses yeux s’écarquillés de plus en plus.

Je n’aurais jamais pensé entendre ca de sa bouche, me raconter une petite histoire sur ses jeunes années, sur les années ou finalement il n’était pas encore le Drakéïde remplis de sagesse et solitaire. Cela me toucherait presque, enfin s’il n’avait pas fait allusion à mon utilité dans l’armé, lui qui ne rate pas une occasion de me rappeler que je ne suis pas là pour me battre, ni pour être militaire. Alors oui, c’est sympathique de pensé à mon rôle « d’infirmière » mais merde Orgoloth je suis médecin. Enfin bon je ne vais pas me plaindre alors qu’on arrive tout juste à ce parler

Jody regardait  le Drakéïde avec compassion, elle sentait l’ambiance se détendre légèrement, il flottait toujours dans l’air un sentiment de surnaturel, la terrienne et le Titanien, le choc des cultures. Elle n’avait rien compris à son histoire mais ne laissait rien paraître, tout lui semblais si lointain, si exotique. Titania, planète qui la fascinait et la terrorisait à la fois. Elle aurait voulu le faire parler sur sa vie là-bas, savoir comment vivaient les Drakéïde, connaitre leurs traditions, leurs cultures, leurs histoires. Dans un moment d’égarement elle ouvrit la bouche comme pour demander quelque chose puis se rendit compte que c’était surement trop. Elle prit une chips.

Je ne savais pas quoi lui répondre, il avait parlé comme si cela n’était rien de plus qu’une anecdote parmi d’autre. A peine terminé il retourna a son assiette le plus naturellement du monde. Finalement on avait un point presque commun : notre engagement pour notre planète d’origine.

Jody : - Je suis désolée pour tes compagnons, même si c’était il y a longtemps je sais à quel point ces choses là nous touche et reste.
avatar
Jody Renfield

Messages : 61
Date d'inscription : 17/04/2016
Planète d'origine : Terre

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Envers et contre tout

Message par Orgoloth Azalor Aguammal le Dim 4 Sep - 23:03

Jody : - Je suis désolée pour tes compagnons, même si c’était il y a longtemps je sais à quel point ces choses là nous touche et reste.

Elle avait donc vécu la même chose? Je pense que je n'oserais jamais lui demandé ce à quoi elle faisait allusion par là, et encore moins de me raconter cet épisode difficile en détail, malgré que la curiosité est le défaut qui me caractérise le plus. Une chose était sur en revanche, elle m'écoutait. Ce sentiment était bizarre, avoir une conversation avec une .. humaine, une autre espèce et surtout ce sentir écouter. Je n'avais pas du réellement parler à quelqu'un depuis .... très longtemps. En fait je pense que la dernière personne qui m'a écouté était Andrommor.

Orgoloth : - Tu n'as pas à être désolé pour eux Jody. Bien sûr ils vont manquer à leurs familles et leurs proches et en plus de cela, la situation sur Titania rends malheureusement nos pertes encore plus douloureuse qu'autre fois..  Mais pour bien comprendre, il faut mieux connaître notre Système. Si tu veux, vers nos 20 ans, tout Drakéïde quelque que soit sont milieux d'origine doit décider de son avenir. Je te passerais bien sûr tout les détails de la vie sur Titania car je ne pense pas que ça soit un sujet qui t'intéresse forcément, mais voila, à nos vingts ans nous rentrons dans notre cursus de formation professionnelle. Les Drakéïdes qui ont péris dans cette mission avaient tous, sans exception, plus d'une dizaine année de service mais surtout lorsque l'on intègre l'Ordre du Maintien ou l'Ordre de Graxis, on accepte de mourir pour Titania ou pour l'un de ses habitants. Et je suis persuadé qu'ils sont désormais aux côtés de Graxis parmi les notre. Nous essayons de retenir le meilleur de chaque situation, nous avons accomplis notre mission, nous avons fait de notre mieux pour limiter les pertes et bien sûr nous avons éradiquer le Mal et nos confrères pourront à nouveau s'installer en ces Terres.
J'avouerais après que je ne connais absolument pas le système Terrien donc je ne sais pas comment à se passe chez vous, mais je suppose qu'il y a sans doute quelque chose de ressemblant, non?

_____________________________________________________________________


"Que Graxis nous garde"
avatar
Orgoloth Azalor Aguammal

Messages : 35
Date d'inscription : 15/04/2016
Planète d'origine : Titania

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Envers et contre tout

Message par Jody Renfield le Lun 5 Sep - 0:05

J’avais lu dans ses yeux, il semblait surpris que je lui parle comme ça, que je comprenne.

Orgoloth : - Tu n'as pas à être désolé pour eux Jody. Bien sûr ils vont manquer à leurs familles et leurs proches et en plus de cela, la situation sur Titania rends malheureusement nos pertes encore plus douloureuse qu'autrefois.. […] Nous essayons de retenir le meilleur de chaque situation, nous avons accomplis notre mission, nous avons fait de notre mieux pour limiter les pertes et bien sûr nous avons éradiqué le Mal et nos confrères pourront à nouveau s'installer en ces Terres.

A chaque fois que le Drakèïde parlait elle retenait ca respiration comme pour être en total harmonie avec l’être qui ce tenait en face d’elle. Elle n’arrivait plus à manger, suspendu à ses parole comme si ça vie ce mettait en pause.

Je senti ma bouche devenir sèche, bien sûr que j’aurais voulu qu’il me parle de sa vie sur Titania, les humains en veulent toujours plus, c’est dans leur nature. Je ne comprenais pas très bien qui était ce foutu Graxis, la culture drakèïde me dépasse complètement. Je n’arrive pas à saisir toutes les nuances de ces paroles, comment peut ont « retenir le meilleur de chaque situation » ? J’aurais voulu lui dire que je ne comprenais pas comment il pouvait être autant rationnel avec ce genre de chose. Mais comme il l’a dit : ils savent dans quoi ils s’embarquent et surtout ce qu’ils risquent. Comme nous tous.

Un silence désormais familier retomba sur la petite assemblée. Jody avait fini ces chips depuis un moment déjà mais ne voulais pas terminer cet échange qu’elle avait eu tant de mal à provoquer. Les deux protagonistes se toisaient avec curiosité, se demandant surement ou tout cela aller bien pouvoir les mener, eux qui envers et contre tous avait presque réussie à établir la communication.

Est-ce que je peux lui parler de moi ? De mon engagement, de mes camarades ? Ou bien est-ce trop tôt pour moi qui ai eu tant de mal à faire mon deuil. J’aurais voulu lui raconter quelque chose de drôle, un truc pas trop stupide, un bout de mon histoire, lui dire pourquoi aujourd’hui je suis si pessimiste et si aigrie. Mais finalement qu’est-ce que a pouvais bien lui faire d’entendre ça.

*Ouvre la bouche, Dr.Barjot, raconte lui pourquoi on t’appel comme ça, dis-lui que tu es complétement folle ! – Ta gueule toi, je suis saine d’esprit. – Tu ressembles à une ado schizophrène quand tu me parle ! – Pourquoi tu viens toujours quand je ne te demande rien ? – tu y étais presque avec lui, c’est dommage !*

Jody : - j’admire ta façon de voir les choses, j’en suis totalement incapable. Le seul moyen que j’ai trouvé pour oublier les fantômes du passé c’est d’avaler 10fois par jour des médicaments qui ne font qu’accélèrer ma chute. Je ne vois pas comment on peut tirer le meilleur de ce genre de situation, de notre situation.

Elle débita la phrase en un quart de seconde et se senti légère pendant le quart suivant. La demie seconde d’après fut un enfer. Elle senti le regarde du drakéïde braqué sur elle, mais pourquoi avait elle dit ça ? Sa vision fut floutée par quelque chose qui ressemblait à des larmes, comme toute les femmes qui se sentaient piégées un tas d’hormone lui remontaient au cerveau.

Merde. C’était sorti tout seul, une grenade lancée à aveuglette. Finalement j’aurais peut-être pu lui parler du surnom ça aurait était plus « sage ». Je ne le regardais même plus, qu’allait il pensait du médecin militaire incapable de ce gérer seul ? Est-ce que le capitaine en serra informé ?
*Ravale t’es larmes abruti ça ne sert plus à rien maintenant ! – C’est de ta faute, tout est de TA faute.*
avatar
Jody Renfield

Messages : 61
Date d'inscription : 17/04/2016
Planète d'origine : Terre

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Envers et contre tout

Message par Orgoloth Azalor Aguammal le Lun 5 Sep - 0:54

Jody : - J’admire ta façon de voir les choses, j’en suis totalement incapable. Le seul moyen que j’ai trouvé pour oublier les fantômes du passé c’est d’avaler 10 fois par jour des médicaments qui ne font qu’accélèrer ma chute. Je ne vois pas comment on peut tirer le meilleur de ce genre de situation, de notre situation.

Ces mots touchèrent bien plus Orgoloth que ce qu'il voulait bien le montrer. A vrai dire ça l'avait touché pour deux raisons bien distincte. La première, c'est qu'il prenait ça comme un compliment.

De mémoire de Drakéïde, je n'ai pas souvenir avoir eu un compliment sur ma façon d'être ou de penser. Cela me rends un peu mal à l'aise en fait. Je ne sais pas vraiment quoi répondre à cela. Je ne sais même pas si il y a quelque chose à répondre. Par contre je n'aime pas cette idée d'avalé des pilules pour essayer d'aller mieux mais ne faisant très souvent qu'empirer les choses. Cette solution de simplicité répandu dans l'ensemble de l'Univers me dégoutte un petit peu à vrai dire. Pour avoir étudier un tout petit peu la biologie et le comportementalisme pendant ma formation générale, je n'estime pas que ça soit une véritable solution. Après je parle concernant les Drakéïdes, les Humains réagissent peut-être différemment? Il serait bien mal vue de la juger de toute façon, elle doit connaître le sujet bien mieux que moi.
Cependant quelque chose d'autre attirait mon attention, son regard avait changé. Sa voix avait changé, sa position avait légèrement changé aussi. Sa voix était devenu plus tremblante, ses bras s'étaient croisés après avoir fini sa phrase, son regard était fuyant, il y avait eu un changement qu'il m'était impossible de ne pas percevoir. J'ai toujours était maladroit avec ce genre de situation mais j'avais l'impression de connaître un peu mieux Jody maintenant. Je pense qu'elle est le genre de personne à vouloir contrôler toute ses émotions, les bonnes comme les mauvaises, par peur que ces dernières ne lui fasse défaut.

Orgoloth : - Merci Jody, mais tu sais je ne peux pas m'en vanter. Cette vision du monde et des situations que je traverse ne m'est pas innée. C'est l'enseignement de Graxis qui m'a tout appris, nous naissons tous de la même façon, du moins sur Titania, la seule chose qui peut nous différencier de la lave qui coule le long d'un rocher, c'est ce que nous arrivons à extérioriser. C'est ce que notre cœur arrive à montrer et surtout c'est ce que notre courage arrive à surmonter. Prenons l'exemple de cette aventure. Je n'aurais jamais cru qu'un jour j'embarque en dehors de Titania à bord d'un vaisseau de l'OU avec une diversité de compagnon aussi importante. Il est aussi trop tôt pour pouvoir dire si j'ai fait le bon choix en suivant cette voix, cependant j'estime que quand bien même je me serais trompé, tout cela m'aura appris bien des choses et je n'en regrettais jamais la moindre seconde.

Orgoloth se redressa. Il se tenait maintenant debout devant Jody. La différence de taille était assez impressionnante, d'autant plus que Jody était encore assis. Orgoloth la fixa quelque seconde dans les yeux. Elle avait écarté les bras mais semblait toujours mal à l'aise du discours qu'elle venait de tenir. Orgoloth leva son regard en direction du hublot puis esquissa un léger sourire à peine perceptible. Quelques secondes passèrent puis il fit alors ce qu'il n'aurait jamais pensé faire auparavant. Il posa sa main sur l'épaule de la jeune femme, la laissa une demie seconde puis avança pensif en direction du hublot.


Orgoloth : - ... Enfin le temps nous le dira


Dernière édition par Orgoloth Azalor Aguammal le Lun 19 Sep - 21:30, édité 2 fois

_____________________________________________________________________


"Que Graxis nous garde"
avatar
Orgoloth Azalor Aguammal

Messages : 35
Date d'inscription : 15/04/2016
Planète d'origine : Titania

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Envers et contre tout

Message par Jody Renfield le Lun 5 Sep - 22:04

Orgoloth : - Merci Jody, mais tu sais je ne peux pas m'en vanter. […] Il est aussi trop tôt pour pouvoir dire si j'ai fait le bon choix en suivant cette voix, cependant j'estime que quand bien même je me serais trompé, tout cela m'aura appris bien des choses et je n'en regrettais jamais la moindre seconde.

Le Drakèïde avait parlé d’une voix calme, celle-là même qui vous fai comprendre que les années comptent pour définir la maturité. Malgré elle Jody se sentait submergé d’une honte qui ne pouvait qu’être palpable, ses bras s’étaient décroisé d’eux même mais elle resté murée. Ca voix était grave et apaisante, douce et perçante.

Il est vrais, entier. Comme un enfant qui prend les autres pour ce qu’ils sont et non pour ce qu’ils paraissent. Un enfant avec 100ans de recul sur la vie et sur les événements qui l’entoure. J’avais l’impression pour la première fois depuis bien longtemps de parler à un être prêt à m’écouter par pur gentillesse et non par opportunisme. Peut-être que je me trompe sur Orgoloth, peut être que je suis complètement naïve de croire qu’il me considère comme tel mais dans un certain sens j’ai l’impression d’être sur un pied d’égalité quand il me parle.

Jody le vit à peine mais entendit les 120Kg d’écailles se lever de la chaise d’en face. Elle crut d’abord qu’il allait partir, une réaction qu’elle trouvait complètement motivée par le froid qu’elle avait jetée sur eux. Elle senti une énorme main ce poser sur son épaule l’espace d’un instant, un instant presque amical.

Orgoloth : - ... Enfin le temps nous le dira

Ce contact me fit frissonner, pas de peur mais de surprise. Était-il de coutume de faire cela sur Titania autant que sur ma planète ? Le dernier à avoir osé n’était d’autre que mon commandant à mon retour sur Terre, un geste de compassion. Je m’étais retournais vers lui dans l’espoir qu’il m’en dise plus mais il observait désormais le vide à travers le hublot. Moi qui avais toujours cru au temps comme on croit à un dieu, qui l’avait prié pour qu’il guérisse mes moindres peines, je me retrouvais en face d’une vive interrogation, comment avais-je pu perdre l’espoir du haut de mes 28ans?

Jody : - Pourquoi à tu choisi l’armé Orgoloth ? Pourquoi avoir pris un chemin si dur, si douloureux ?
avatar
Jody Renfield

Messages : 61
Date d'inscription : 17/04/2016
Planète d'origine : Terre

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Envers et contre tout

Message par Orgoloth Azalor Aguammal le Lun 5 Sep - 23:10

Jody : - Pourquoi à tu choisi l’armé Orgoloth ? Pourquoi avoir pris un chemin si dur, si douloureux ?

Son timbre de voix avait changé, il y avait une sorte de chaleur dans sa voix désormais. Serait-elle réellement curieuse et intrigué de ma vie avant les Libérateurs ? J'avouerais ne pas vraiment savoir comment réagir face à cela. Je crois qu'elle m'a posé plus de question sur ma vie en une soirée que le commandant Zafer (avec tout le respect que je lui dois) depuis le jour ou je l'ai rencontré.

Orgoloth : - L'armée tu dis? Je n'ai pas choisi l'armée Jody. L'Ordre de Graxis ne représente absolument pas un ordre militaire. C'est un peu compliqué sans doute pour quelqu'un qui n'est pas de Titania, je peux le concevoir. Si tu veux il existe deux Ordres sur Titania. L'Ordre du Maintien, qui représente sur votre Terre l'autorité de l'ONAPL ou de l'ACOTO et de l'autre côté nous avons l'Ordre de Graxis. Pour veiller à la pérennité de Titania il est indispensable que les deux Ordres soit égaux en droits et en pouvoir. Il serait vraiment trop long d'expliquer le rôle de chacun sur Titania et du Haut Conseil. L'Ordre du Maintien représente l'Autorité militaire de Titania tandis que l'Ordre de Graxis représente le culte de Graxis, cependant elles ne peuvent pas se passer l'une de l'autre et aucunes décisions ne peuvent être prises sans l'accord de ces deux dernières, sauf si bien sûr Tanhwegi Glauuq lui même en décide autrement.

Orgoloth fit une courte pose après cette phrase. Tanhwegi Glauuq... Il était déjà le Drakéïde le plus célèbre de l'Univers à ma naissance et je pense qu'il le restera encore longtemps. Quel âge doit-il avoir maintenant? Quelque chose comme cent soixante dix ans, peut-être un peu plus. Je me rappelle encore du jour ou je l'avais aperçu, je n'étais pas Azalor à l'époque, simplement en voyage dans une grande ville de Titania. Sa présence dégageait quelque chose d'incommensurable, une aura à la fois intimidante et chaleureuse, je crois même que j'aurais put le confondre avec Graxis lui même, et qu'on me pardonne bien sûr ce blasphème.

Orgoloth : - Je n'estime pas qu'un chemin est forcément plus dur qu'un autre. La douleur que l'on éprouve sur ce chemin n'est la que l'apprentissage lui même de la vie. J'ai choisit mon chemin par rapport à ce que mon cœur me disait de faire et je n'en regrette pas une seule seconde. Bien sûr que si je pouvais revenir en arrière je ferrais tout pour sauver ce qui sont tombés devant moi, surtout certains ..
Mais je n'estime pas mon chemin plus douloureux qu'un autre et je pense d'ailleurs que tu as du voir bien plus d'atrocité que moi malgré notre différence d'âge. On dit des humains qu'ils sont .. très fort pour cela, c'est vrai?


Dernière édition par Orgoloth Azalor Aguammal le Lun 19 Sep - 21:30, édité 1 fois

_____________________________________________________________________


"Que Graxis nous garde"
avatar
Orgoloth Azalor Aguammal

Messages : 35
Date d'inscription : 15/04/2016
Planète d'origine : Titania

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Envers et contre tout

Message par Jody Renfield le Ven 9 Sep - 22:33

Orgoloth : - Je n'estime pas qu'un chemin est forcément plus dur qu'un autre. La douleur que l'on éprouve sur ce chemin n'est la que l'apprentissage lui-même de la vie. […] Mais je n'estime pas mon chemin plus douloureux qu'un autre et je pense d'ailleurs que tu as du voir bien plus d'atrocité que moi malgré notre différence d'âge. On dit des humains qu'ils sont.. Très fort pour cela, c'est vrai?

Je ne pense pas qu’il est rencontrais beaucoup d’autres humains avant moi, peut être autant que moi j’ai pu rencontrer de Drakèïde. Je les compte sur les doigts d’une seule main et certains étaient plus froids que le sol de Barkana en plein blizzard. Comment lui expliquer que l’être humain n’est pas fondamentalement mauvais mais que les injustices qui règne entre les diffèrent individu de notre espèce crée l’individualisme qui caractérise si bien l’humain. Comment faire comprendre à un Drakèïde de 92ans que du haut de mes 28ans j’ai surement manipulée et détruit plus de psychisme que lui. Comment définir le comportement humain si simplement qu’il en deviendrait surement risible pour tout être étranger à ma culture.

Jody : - L’être humain n’est pas un leader tu sais, il suit vulgairement ce qu’on lui inculque. Je me suis lancée à corps perdu dans l’ONAPL avec une soif de liberté et surtout une utopie en tête. J’étais jeune et naïve, je ne savais rien et ne voulais rien entendre. Souvent c’est une histoire de crédits, à croire que dans l’univers une civilisation heureuse et une civilisation riche. Crois-tu vraiment que Champneys  en est là où il et seulement par ça « force » de caractère ? Alors bien sûr, c’est un excellent élément pour l’ONAPL mais était-il obligé de s’afficher dans les média comme il le fait depuis tant d’année. L’être humain est en perpétuelle recherche de reconnaissance de ses paires, le narcissique pas excellence, est ce que tu comprends ce que je veux dire ? Les humain sont pas nature individualiste et on toujours tendance à tressaillir devant le danger, devant les situations qui les mettent en péril. Règle n°1 : ne jamais faire confiance à un être humain qui te parait bien, tout est toujours faux. Tu sais, j’ai passé plusieurs années sur le front de guerre et j’ai vu les armures s’améliorer pour devenir plus légères et plus résistantes qu’elles ne l’étaient déjà. Le monde s’adapte, Orgoloth et les humains sont très fort pour faire toujours plus de dégâts, plus de mort, plus de compromis sur l’avenir de leurs soldats. Ce qui nous amène à la règle n°2 : bien que l’humain te semble faible, il a beaucoup plus de ressources que tu ne le pense, il est donc compliqué à s’en débarrasser. L’humain est comme une souris, petit, nuisible et extrêmement rusé. Alors oui, tu à raison, les terriens sont très fort pour les atrocités mais n’est-ce pas une condition que chaqu’un doit réussir à appréhender en temps de guerre ? Je ne crois pas, enfin pas quand la guerre dure depuis des siècles sans que personne ne s’en aperçoive. Je sais que cela peut te paraitre un peu sévère comme jugement mais je le pense vraiment et je ne sais pas si tu connais assez bien les être humain pour te faire ton propre avis alors ne le prend pas comme argents comptant mais plutôt comme une vision assez fermé de la race humaine, par un humaine.  

Rien n’était dans la nuance, elle semblait ferme sur ses paroles. Jody n’était pas énervée, elle parlait d’une voix calme mais ferme. Elle était restée assise mais le regarder dans les yeux, la tête levait pour tenter d’attraper au vol une émotion, un regard différent.

Jody : - Tu sais, je suis médecin mais j’ai toujours réussis à relativiser. Je me nourris des belles histoires, de celle qui font que le soir quand je me couche je me sens à mon niveau utile pour ma patrie. Parce que oui, la terre et les humais reste et resterons toujours mes frères, mon univers. Je ne pense jamais au nombre de mort, de mutilé et de vie gâchées par tout ça, j’aime ce que je fais, je ne pourrais pas vivre sans. Malheureusement tout ça fais des humains ce qu’ils sont, et l’on m’a toujours dis que la nature humaine ne pourrait pas changer.
avatar
Jody Renfield

Messages : 61
Date d'inscription : 17/04/2016
Planète d'origine : Terre

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Envers et contre tout

Message par Orgoloth Azalor Aguammal le Ven 9 Sep - 22:58

Jody : - Tu sais, je suis médecin mais j’ai toujours réussis à relativiser. Je me nourris des belles histoires, de celle qui font que le soir quand je me couche je me sens à mon niveau utile pour ma partir. [...] Malheureusement tout ça fais des humains ce qu’ils sont, et l’on m’a toujours dis que la nature humaine ne pourrait pas changer.

Orgoloth était stupéfait. Ça connaissance de l'Univers et des divers peuples était très limité, mais il n'aurait jamais pensé que quelqu'un pouvait avoir une si petit opinion de son espèce, pas même un Tharnéen. Il fixait toujours le hublot de la pièce, mais il se sentait un peu perdu face à une aussi grande sincérité. Ses mots avaient été troublant pour le Drakéïde. Elle avait parlé sans hésitation et il n'y avait aucune trace dans sa voix d'une quelconque rancœur.

Qu'est ce que je dois penser des humains? Les seuls que j'avais rencontré à présent m'avais toujours parût relativement agréable à mon contact. Il est vrai que j'ai entendu beaucoup d'histoire sur leur attitude, sur leur soif de pouvoir comme sur leur égoïsme prononcé, mais je n'aurais jamais pensé qu'une humaine me confirme avec autant de sincérité et une certaines froideur. Quelqu'un dans l'Univers oserait blesser son propre peuple pour assouvir sa soif de pouvoir? Et puis que viens faire l'argent la dedans ?

Orgoloth : - Ce n'est pas à mon habitude de faire de tel confidence Jody.. Mais je t'avouerais que ce que tu me dis me trouble. Je peux réussir à concevoir que certains peuple de l'OU soit égoïste au profit de leur propre nation ou qu'il puisse peut-être même faire preuve de cruauté envers ce qui peut leur paraître être des ennemies, mais j'ai beaucoup de mal à entendre qu'un humain puisse faire du mal à son propre peuple. Je conçois que la confiance soit dur à gagner, mais de la à ne pas faire confiance à une race entière je ne sais pas trop quoi dire ou quoi penser. Ensuite l'humain ne me semble pas une race faible, ils sont réputés pour leur ruse et pour leur intelligence et la preuve étant qu'il avait beaucoup de retard sur les pays de l'OU lors de leurs arrivé parmi nous et ils ont quasiment tout rattrapé. Après tout, si Jensen Rusty est amiral de DI c'est qu'il doit y avoir du bon en beaucoup d'entre vous, et je suis persuadé qu'il y a énormément de bonnes choses en toi Jody, la preuve étant que l'on ne choisit pas d'être médecin et de faire son travail autant de passion si l'on a pas un cœur ardent. Cependant je prends tes conseils au sérieux Jody, mais tu sais je suis trop vieux pour changer et me refaire aujourd'hui, et j'ai toujours voulu laisser le bénéfice du doute à ceux que je ne connais pas personnellement.

Orgoloth regardait toujours par l'hublot de la cafétéria, son regard était figé, comme en pleine réflexion. Lui il faisait confiance à Jody, quelle soit humaine ou Tharnéene, cela ne changeait rien à ses yeux



Dernière édition par Orgoloth Azalor Aguammal le Lun 19 Sep - 21:30, édité 1 fois

_____________________________________________________________________


"Que Graxis nous garde"
avatar
Orgoloth Azalor Aguammal

Messages : 35
Date d'inscription : 15/04/2016
Planète d'origine : Titania

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Envers et contre tout

Message par Jody Renfield le Dim 11 Sep - 22:10

Orgoloth : - Ce n'est pas à mon habitude de faire de tel confidence Jody.. Mais je t'avouerais que ce que tu me dis me trouble. […] Cependant je prends tes conseils au sérieux Jody, mais tu sais je suis trop vieux pour changer et me refaire aujourd'hui, et j'ai toujours voulu laisser le bénéfice du doute à ceux que je ne connais pas personnellement.

Plus la conversation avancée plus Jody ce demandais si elle arriverait un jour à concevoir le monde d’une manière semblable à la sienne. Il était toujours tourné vers le hublot et parlait d’une voix calme, comme si il était en pleine réflexion. Ses paroles ne reflétaient pas de haine ni de colère. Il avait du mal à comprendre la vision de la jeune femme qui était assise derrière lui mais étrangement il semblait tourner et retourner ses paroles dans sa tête pour en saisir le sens. La scène était suspendus, toujours irréaliste mais de plus en plus amical.

Je vais me repéter, encore et encore, mais pour a première fois en plusieurs mois je me sentais à ma place. Ici et maintenant, au milieu de la cafeteria du 9ème libérateur, je me sentais libre. Libre des contraintes de l’ONAPL, libre de dire tout ce que je pensais et surtout libre envers moi-même. Je senti un sourire franc sur mon visage, un vrais, pas un en carton que je sors à toute les occasions. Heureusement qu’orgoloth ne me regardais pas, je ne pense pas qu’il aurait compris mon expression si humaine.

Jody se leva avec légèreté, elle ne voulait pas faire trop de bruit et cela en devenait presque grotesque. Même tourné et plongé dans ses pensées le drakéïde esquissa un mouvement qui trahissait sa surprise quand il senti Jody bouger. Elle contourna la table et se retrouva face à l’immense titanien, elle paraissait si petite et si frêle placée là. Elle leva la main comme pour faire un petit signe de gentillesse mais la reposa immédiatement, elle n’avait pas très envie de le surprendre ou de faire quelque chose de déplacé. Elle ouvrit le placard et sorti une boisson drakéïde, cela ne lui inspiré pas dû tout confiance mais les conventions voulais que pendant une longue discussion on propose à ses « amis » de boire un verre. La bouteille était noire, le liquide paraissait épais et fluide à la fois. La matière du contenant était incroyable comme si elle gardait indéfiniment la boisson au chaud, à part si le mélange chimique chauffé en permanence ? *si tu bois ca tu vas être malade ! – je m’en fiche je suis médecin.*.

Jody : - Ça te dis de boire un verre de … ce n’est pas écrit en langage universel mais je crois qu’il y a le mot cendre dedans ? *Un silence* Enfin je sais que les drakéïdes ne boivent pas trop alors si tu ne veux pas, ce n’est pas grave.

Le silence lui avait paru interminable, elle avait parlait d’une voix tremblante et douce. Jody avait récupérée deux verre sur la cuisine et attendait la réponse d’Orgoloth. Elle ne se serait jamais permis de proposer ca à personne d’autre et cela lui faisait un bien fou.


Dernière édition par Jody Renfield le Mar 13 Sep - 17:31, édité 1 fois
avatar
Jody Renfield

Messages : 61
Date d'inscription : 17/04/2016
Planète d'origine : Terre

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Envers et contre tout

Message par Orgoloth Azalor Aguammal le Dim 11 Sep - 23:07

Jody : - Ça te dis de boire un verre de … ce n’est pas écrit en langage universel mais je crois qu’il y a le mot cendre dedans ? *Un silence* Enfin je sais que les drakéïdes ne boivent pas trop alors si tu ne veux pas, ce n’est pas grave.

Elle m'avait parlé d'une voix douce mais hésitante. Pendant un instant j'aurais cru entendre une enfant demander une permission à l'un de ses parents, ou cherchant à se faire pardonner d'une bêtise qu'il aurait commise.

Orgoloth se retourna sur lui même et regardait maintenant l'humaine qui tenait dans ça main. Son regard se porta sur le flacon. Il plissa les yeux, comme pour mieux lire, ou pour être sur d'avoir bien vu ce qu'il avait vu. Il commença à se diriger vers Jody d'un pas lent, mais avec un grand sourire qui se deviner aisément sur son visage. Arrivé devant elle, il saisit ça main pour rapprocher la bouteille de son visage. La jeune humaine ne savait pas comment réagir.

Orgoloth : - "Cendre de lave", en effet c'est bien quelque chose de Titania, cependant je ne pense pas que vous autres humains apprécier trinquer avec un produit pour adoucir la douleur de brûlure sur les écailles. Quelqu'un a dut le ranger ici par erreur.

Orgoloth ne put s'empêcher de lâcher une bride de rire en finissant sa phrase. Puis il se dirigea à nouveau vers le placard. Après un rapide coup d’œil sur son contenu il saisit une nouvelle bouteille translucide qui laissait voir ce qu'elle contenait. Une fois encore le mélange était épais mais relativement peu fluide, un peu comme une épaisse soupe dans laquelle il resterait encore des grumeaux. Orgoloth ouvrit la bouteille puis alla chercher deux verres. Il pris les deux contenants et les posa sur la tables qui se trouvait devant lui. Pas besoin de rapprocher son museau de la bouteille pour en sentir son odeur, surtout lorsqu'on est un Drakéïde.

Orgoloth : - Viens t’asseoir Jody. J'ai pris volontairement la boisson la moins forte et surtout la moins chaude pour que tu puisse essayer d'en savourer un minimum le goût. Ce geste de ta part me touche en tout cas.

Elle venait de le rejoindre à la table. Il servit cependant les deux verres différemment

Orgoloth : - Loin de moi l'idée de vouloir me servir plus quoi toi par égoïsme ou autre. Cependant je ne voudrais pas transformer ton geste amicale et plein de gentillesse en une scène douloureuse de torture pour ton corps. Santé?


Dernière édition par Orgoloth Azalor Aguammal le Lun 19 Sep - 21:31, édité 1 fois

_____________________________________________________________________


"Que Graxis nous garde"
avatar
Orgoloth Azalor Aguammal

Messages : 35
Date d'inscription : 15/04/2016
Planète d'origine : Titania

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Envers et contre tout

Message par Jody Renfield le Lun 12 Sep - 0:04

Orgoloth : - "Cendre de lave", en effet c'est bien quelque chose de Titania, cependant je ne pense pas que vous autres humains apprécier trinquer avec un produit pour adoucir la douleur de brûlure sur les écailles.

Quel était l’imbécile qui avait rangé ca ici au lieu de le mettre dans l’infirmerie ? Je me senti bête pendant un instant, puis il ria, je n’avais jamais entendu le rire d’un drakéïde et c’était un bruit bien singulier, croyez-moi. Je senti l’atmosphère retomber d’un seul coup comme si elle attendait en suspension dans l’air tel une épée de Damoclès.  Je le vis récupérer une autre bouteille dans le placard, quelque chose de plus comestible j’espère. Le contenu était épais et beaucoup moins appétissant que la crème que j’avais choisi finalement, mais enfin il s’y connaît un peu mieux en boissons drakéïde que moi.

Jody le regardait, toujours figée au milieu de la pièce elle attendait, sans savoir vraiment quoi finalement. Orgoloth s’assit sur la chaise en face d’elle, il la regardait comme si elle était un enfant, amusait de sa bêtise.


Orgoloth : - Viens t’asseoir Jody. […] Santé?

Il n’eut pas à le demander deux fois, je me jeta sur la chaise dans une action ridicule. *Jo, calme toi, regarde il attend, pas de train à prendre cette fois*. Il ne semblait pas avoir vu ça, heureusement. Il nous servait deux verres de sa mixture, le liquide était translucide mais épais, plein de grumeaux comme une mauvaise pâte à crêpes. Une moue de dégout apparu sur mon vissage, l’odeur était forte et le liquide semblait chaud, loin de mes cocktails habituels. Il était gentil avec moi, et ca c’était un exploit alors santé Jo.

Jody : - Je comprends bien que c’est surement plus à ton goût qu’au mien mais j’aime tester de nouvelles choses tant que ça ne risque pas de me tuer ! Santé !

Ils levèrent leur verre respectif. Orgoloth habitué à ce genre de boisson bu avec plaisir, Jody fut prudente. Elle porta le verre à ces lèvres et senti instantanément celle-ci s’enflammer, littéralement, elles brulaient. Elle ne fit pas cas de la douleur et bu son verre « cul sec ».

Jody : - Ca ramènerait à la vie un Albéen mouillé.

Comment dire ? Je n’en boirais pas tous les jours et en sortant j’irais à l’infirmerie pour éviter l’anesthésie de la gorge mais ça n’a pas trop de goût, c’est surtout la texture et le dépôt brûlant qui reste en bouche qui est désagréable. Je comprends maintenant pourquoi les placards sont étiquetés, surement pour éviter qu’un membre d’équipage ne meure sans le vouloir en mangeant quelque chose qui semble bon mais en fait ne l’ai pas du tout.

Jody : - Je crois que je ne suis pas faite pour boire ce genre de choses ! Tu sais Orgoloth ne m’en veux pas surtout mais c’est ma faute pour le placard. C’est une histoire plutôt drôle mais un peu longue alors peut être que je te la raconterait un autre jour ! Enfin pour me faire pardonner je veux bien t’accorder une faveur, tu pourras venir me voir à l’infirmerie quand tu auras choisi.

Il était tard désormais, tous les deux semblaient être bien ici mais le sommeil et la perspective d’une mission pouvant arriver à n’importe quel moment les ramena sur terre, enfin dans le vaisseau. Jody ce leva le sourire aux lèvres.

Jody : - Je vais aller dormir maintenant, enfin du moins me reposer.  J’ai passée une agréable soirée avec toi, qui l’aurait cru ? Tu sais ou me trouver si tu veux discuter ou juste…

Jody ne savait pas comment finir sa phrase, ses paroles étaient allées plus vite que son cerveau encore une fois.

Jody : - … Bonne Nuit, Orgoloth.

Elle se dirigeât vers le SAS sans se retourner, elle posa ca main sur le PAD puis sorti dans le couloir du vaisseau qui était dessert à cette heure-ci.
avatar
Jody Renfield

Messages : 61
Date d'inscription : 17/04/2016
Planète d'origine : Terre

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Envers et contre tout

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum