Course à la mort

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Course à la mort

Message par Lars Baraïm le Mer 18 Jan - 15:03

La méditation. Un des seuls passes temps que Lars pouvait pratiquer sur cette planète inhabitée. Cela faisait déjà cinq mois que Lars se trouvait là. Il l'avait lui même baptisé Bravad, en l'honneur de son camarade d'enfance. Dans ce lieu, la nature était omniprésente, des forêts s'étendaient à perte de vue, les fleuves coulaient sans aucune pollution ni barrage (à part ceux des jasts, des petites créatures à écailles qui vivent dans ces barrages qu'ils construisent eux-mêmes), le soir on pouvait même voir Titania, cette planète incandescente où vivent les Drakeides (des cousins des jasts paraît-il), dans le ciel. Mais l'on voyait juste un point rouge extrêmement éloigné.
   Le calien se trouvait dans une grotte assez spacieuse à l'intérieur, mais l'entrée étant très étroite, seul de petits animaux ou un calien pouvait y entrer. Assis en tailleur sur son lit de fortune, il faisait des exercices de respiration tout en travaillant mentalement ses coups, ses bottes secrètes, ce qu'il devait prendre en compte lors d'un tir à longue distance. À sa droite se trouvait ses armes, un Barrett 50 chargé, des boîtes de munitions pour son fusil, son couteau de combat et six de lancer, deux armes de point chargés avec deux chargeurs supplémentaires, chargés eux aussi, ainsi qu'une épée et une lame courte. Niveau vestimentaire le calien n'avait qu'une tenue de rechange en tissu dans un sac à dos en plus de celle qu'il portait, ainsi que sa traditionnelle veste longue à capuche. Bref, le nécessaire de survie.

"Reste concentré. Pense au moment où tu presse la détente, plus rien d'autre ne compte, le reste est superflue. Seul ta cible t'importe. Ta cible. Räs.."

   Un rictus vengeur apparaît subrepticement sur le visage du Calien, il se souvenait encore de la sensation de la lame tranchant la gorge du tharnéen. Ce n'était pas la première gorge que Lars tranchait mais cette fois ci était différente. Il avait aimé trancher dans le vif.

Foutu. Ma méditation est foutu. Je vais pas l'oublier de sitôt ce fils d'inceste. Bon, il faut que je fasse quelque chose pour m'occuper maintenant. Chasser? Nan trop facile. Du sport? Nan la flemme. Du..? Attends c'est quoi ce bruit?

Lars sort en vitesse de sa grotte pour essayer de confirmer ses pensées.

Lars: - Et merde.


Dernière édition par Lars Baraïm le Jeu 9 Fév - 19:28, édité 1 fois

_____________________________________________________________________
"La distance ne te protégera pas"
avatar
Lars Baraïm

Messages : 35
Date d'inscription : 21/04/2016
Planète d'origine : Kaléa

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Course à la mort

Message par Lars Baraïm le Sam 21 Jan - 20:33

"16h. 16h qu'ils me pourchassent. Mon sac commence à se faire lourd. Mes armes aussi. Si je continue au même rythme, j'arriverai à mon vaisseau dans 3h. Il fait que je les sème d'ici là. Courage Lars."

  Lars se trouvait en pleine forêt, des lianes pendaient des arbres, on entendait des bruissements de feuilles ça et là. Lars venait de se réveiller de sa courte sieste, à deux mètres de la cime d'un arbre qui en faisait 60. Il avait choisi celui là car il savait que les cinq jekins qui le suivaient ne le verraient pas en passant. De plus, en tant que calien, il pouvait aisément sauter jusqu'en bas, ce qu'il fit. La sensation était exaltante, le vent te fouette les mandibules et les épines, le paysage devient flou, tout tes organes remontent et soudain retour à la normal. Lars adorait sa constitution pour cela. De plus c'était assez pratique pour le travail qu'il avait.
  En arrivant en bas, il mit immédiatement ses sens en éveil, mais il n'y avait rien à signaler. Seulement les bruits habituels. Il observa la piste qui se dessinait sous ses pieds et ne vit pas d'empreintes. Il se mit alors en route en courant. Les arbres défilaient à toute allure. Les nuances de verts, de marrons se confondaient et on pouvait entendre l'eau d'une grosse rivière couler à une vingtaine de mètres sur la droite. Soudain un jast sauta au visage de Lars en déboulant de la gauche. Ce dernier perdit l'équilibre et dévia sur la droite avant de tomber et rouler sur le sol. Le calien se saisi de la créature avec ses deux mains et tendu un peu les bras devant lui pour l'observer.

Lars: -C'est vraiment une sale bête celui là. Tu m'entends saligot? Tu m'as fait dévié de la piste enfoiré! Elle est pas très loin mais quand même c'est du temps perdu! On voit que c'est pas toi qui est pourchassé.

Lars balança la bestiole dans les fourrés et se releva. Il sorti sa gourde pour boire un peu et se rendit compte qu'elle était finalement vide.

"Bon bah je vais laisser une marque ici genre trois traits sur ce bel arbre, ça me paraît pas mal. Et maintenant direction rivière! Tout ce temps perdu.."

Lars fit les trois traits fin à l'horizontal puis rangea son couteau et se dirigea vers la rivière. Il tomba en fait sur la fin de la rivière, ça continuait après, mais 30 mètres plus bas. Lars se trouvait en haut d'une immense cascade. La vue était à couper le souffle tout comme le charme naturel du calien, un magnifique duo qui ferait une très belle photo de profil FacebOUk s'il avait un compte. Le soldat reprit vide ses esprit et se baissa pour remplir sa gourde.

"Vite dépêche toi mon gars, ils pourraient être là d'une minute à l'autre, ils t'observent même peut-être déjà. Dans trois heures tu prends ton vaisseau et tu te casses loin d'ici, peut être dans une zone habitée cette fois ci. Au moins je pourrais boire du Bar-Mouth et.. Attends c'est quoi ce..?!"

Lars se relève en vitesse et se retourne, juste assez rapidement pour voir le soldat jekins lui mettre un coup de cross à la tempe. Le calien tombe alors dans l'eau avec toutes ses affaires et est très vite emporté par le courant puissant. Son corps chute soudain et disparaît dans la brume d'eau se trouvant en bas de la cascade, 30 mètres plus bas. Le jekins se retourne vers ses quatre collègues et sourit, leur mission est accomplie.


Dernière édition par Lars Baraïm le Jeu 9 Fév - 19:28, édité 1 fois

_____________________________________________________________________
"La distance ne te protégera pas"
avatar
Lars Baraïm

Messages : 35
Date d'inscription : 21/04/2016
Planète d'origine : Kaléa

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Course à la mort

Message par Lars Baraïm le Mer 25 Jan - 16:02

Le corps de Lars se trouvait sur des galets, à moitié plongé dans l'eau. Il était inconscient et paraissait paisible quand soudain:

Lars:- Bweeeuuuu! Cassez vous! Mawashi Giri! Bam! Hein? Merde j'suis où? Et mes affaires? BORDEL!

Le calien, après avoir craché l'eau de ses poumons et s'être agité comme un attardé regarda autour de lui, il voyait la rivière, la forêt, le ciel, mais pas ses affaires, ses armes et encore moins ces 5 salauds de jekins. Il décela cependant un léger éclat de lumière dans l'eau à peine deux mètres plus loin. Il se leva donc et se dirigea vers l'endroit.

"Mon couteau de chasse. Räs.. Tu vas donc me suivre jusqu'au bout? Bon c'est déjà ça, je pourrais toujours me racheter des armes plus tard mais il faut surtout que je retrouve mon vaisseau. Et donc la piste. Et donc la cascade. Excellent programme pour la journée."

Lars se mit immédiatement en route, il se dirigeait en amont de la rivière en allant dans le sens inverse du courant (habile n'est-ce pas?). En observant le ciel, il compris que c'était seulement la fin de matinée mais il avait sûrement déjà perdu un temps fou lors de son inconscience. Il hâta donc le pas. Après deux heures de marche, il entendit le bruit de la cascade. Une heure plus tard, il y était. Tout en bas se trouvait un immense bassin mais la cascade était si puissante qu'un courant assez fort continuait vers le reste de la rivière (une grosse rivière tout de même). L'eau faisait un vacarme quasi insoutenable mais cela ne gênait pas Lars, il avait connu des bars bien plus bruyants, et des caliennes aussi. Sur le côté droit, une immense paroi semblait être le meilleur passage pour remonter. Lars s'y dirigea et commença aussitôt à grimper.
Cela faisait déjà 15 minutes qu'il escaladait sa paroi lorsqu'un premier obstacle lui fit face. La seule prise qu'il voyait était trop loin pour qu'il l'atteigne. Il sortit son couteau de chasse et se prépara à sauter. C'était risqué mais s'il tombait il ne mourrai pas c'était déjà plus rassurant. Il sauta donc et réussi par miracle à glisser sa lame dans le petit interstice que formait la prise qu'il avait vu. Un vrai coup de chance. Il se servit donc de sa lame comme appuie et se hissa à la seul force de ses muscles bien huilés. Il attrapa la prise suivante avec l'autre main et récupéra sa lame avant de continuer sa montée. Le reste se fit sans autre embuche qu'une glissade du pied sur un pan humide de la paroi et il arriva enfin en haut de la cascade. Couché sur le dos et haletant comme un tharnéen asthmatique, il repris des forces pendant quelques minutes.

"Bordel quand est-ce que je pourrais me barrer d'ici? Ça fait presque quatre heures que j'ai repris conscience. Est-ce qu'ils sont toujours dans le coin? J'espère pas. Quoi que.. Bon aller mon gars, faut se dépêcher maintenant."

L'assassin se relève et commence à se diriger vers la piste qu'il avait perdu grâce aux empreintes de pas au sol. Il ne comptait pas retrouver ses attaquants, juste partir et trouver un autre abri. Il retrouva la piste et parti en direction de son vaisseau.

"Et c'est reparti pour trois heures de routes, plus si je traîne. Allez soit fort Lars, tu peux le faire."

Après 2h de course, il ralentit. Il avait en effet remarqué quelque chose d'étrange mais il n'en était pas encore sûr. Il s'arrêta donc et ne fut pas très heureux de voir ses soupçons se confirmer. Quoi que.. Les branches des fourrées sur le chemin étaient cassées pour certaines, piétinées pour d'autres. Il continua en direction de son vaisseau, furtivement cette fois-ci. La nuit commença à tomber lorsqu'il arriva à la cachette de son vaisseau. Ils étaient là.

_____________________________________________________________________
"La distance ne te protégera pas"
avatar
Lars Baraïm

Messages : 35
Date d'inscription : 21/04/2016
Planète d'origine : Kaléa

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Course à la mort

Message par Lars Baraïm le Jeu 9 Fév - 19:32

Lars observait les cinq Jekins depuis plus de deux heures quand trois d'entre eux allèrent se coucher. Les deux autres montaient la garde et s'étaient assis près du feu. Ce sera bientôt le moment d'agir. La clairière dans laquelle se trouvaient les Jekins lui offrait une situation parfaite pour attaquer au moment propice. Il pouvait bondir d'où il voulait et les tuer un par un sans états d'âme. Au bout de seulement dix minutes, l'un d'eux se leva pour aller uriner d'après ce qu'avait pu comprendre le Calien. Il se mit en mouvement et se dirigea en vitesse, mais silencieusement tout de même, en direction du soldat qui se vidait la vessie. Ce dernier avait légèrement pénétré dans la forêt. C'était l'occasion rêvée. Il se glissa discrètement derrière le Jekins et lui trancha la gorge tout en lui recouvrant la bouche de sa main pour qu'il n'alerte pas ses collègues. Et le reposa doucement au sol alors qu'il glissait petit à petit dans les limbes de la mort. Lars le regarda dans les yeux avant que la vie ne le quitte pour qu'il sache qui avait fait échouer sa mission. Sa propre cible.

   ET DE UN.

Il se dirigea vers l'autre soldat éveillé furtivement encore une fois, et lui fit subir le même sort.

   ET DE DEUX.

Les trois derniers étaient à sa merci. Ils dormaient à poing fermé et bougeaient à peine dans leur sommeil. Il se pencha au dessus du premier et en appliquant sa paume sur la bouche du Jekins il enfonça la lame entièrement dans son coeur. Lars pu voir la panique puis l'extinction dans les yeux de sa victime. Il se retourna et trancha la gorge du quatrième Jekins en le regardant lui aussi dans les yeux jusqu'au bout, un léger rictus mandibulaire s'était dessiné sur le visage du Calien.

     ET DE QUATRE.

Soudain, le dernier Jekins se leva et détala en direction de la forêt. Gardant son calme, Lars prit l'arme de sa troisième victime et tira un coup à l'arrière de chaque genou. Le Jekins tombe et commence à ramper pour s'enfuir en gémissant pour être épargné. Lars se releva avec souplesse et se dirigea lentement vers son ennemi. Il l'attrape par la jambe et le tira vers le feu, bercé par les cris de douleurs du soldat blessé. Il l'asseya contre une grosse souche d'arbre et s'installa face à lui, son couteau entre les mains.

Lars: - Écoute moi bien. Tu sais qui je suis et je sais pour qui tu travailles. On va pas y aller par quatre chemins, comment m'avez-vous retrouvé?

L'hésitation se voyait sur le visage du Jekins, Lars décida de lui donner une motivation pour répondre. Il fit lentement glisser la lame sur le genou éclaté du soldat, avec assez de force pour l'entailler sur deux centimètres. Il poussa un hurlement horrible qui déchira le silence nocturne.

Lars: - C'est simple, soit tu réponds, soit c'est avec ma lame que tu parlera, et crois moi, quand elle parle on ne peut plus m'arrêter... enfin l'arrêter. Mais c'est du pareil au même. Comment m'avez vous trouvé? Je veux une réponse.

Jekins: - Ok, ok je vais te le dire. On a eu mal mais après trois mois à questionner tout le monde dans le coin, des marchands nous ont dit avoir vu un vaisseau atterrir ici il y a cinq mois de cela, on a donc décidé de vérifier cela par nous même.

Lars: - Et ma grotte? Comment l'avez vous trouvé?

Jekins: - Capteur thermique.

Le Jekins commençait à s'essouffler et devenait de plus en plus pâle.

Jekins: -Je pourrais avoir de l'eau?

Lars: - Oui bien sûr.

Le Calien lui décocha un crochet du droit.

Lars: - T'as encore soif?

Jekins: - C'est pas grave.. Je vais mourir je le sais mais quelqu'un d'autre finira le travail qu'on a commencé.

Lars: - Tu veux dire mourir? Tu vas aussi finir ce travail ne t'en fait pas.

Jekins: - Quelqu'un viendra et te tueras, je te le promets, Räs sera vengé et le traitre aura eu ce qu'il mérite. L'Ordre est plus fort que ce que tu crois et l'Univers le saura un jou..

Le Calien lui trancha la gorge d'un geste net.

ET DE CINQ.

"Putain relou le type. Enfin bon c'est terminé maintenant. Mais il faut trouver un autre endroit. Je ne sais pas encore où mais je sais qu'il y aura un bar, le bar-mouth me portera conseil sur la suite des événements. Allez go!"

Lars se dirigea vers son vaisseau et grimpa dedans, il devra rester à ras du sol pendant un certain temps avant de réellement s'enfuir de cette planète mais cela ne le gênait pas, du moment qu'il ne restait pas ici. La seule chose qu'il regrettait c'était d'avoir perdu toutes ses affaires. Certes, il avait encore son couteau mais on avait vu mieux comme seule défense. Il trouva les clés, cachées sous le plancher, démarra et dicta la marche à suivre à l'IV du vaisseau. Il ne lui restait qu'à s'installer dans son siège fort confortable et s'assoupi instantanément.

_____________________________________________________________________
"La distance ne te protégera pas"
avatar
Lars Baraïm

Messages : 35
Date d'inscription : 21/04/2016
Planète d'origine : Kaléa

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Course à la mort

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum