Première ligne de sang

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Première ligne de sang

Message par Neuf Pixels le Mar 7 Fév - 21:51

Le 7 Anatam  22194 CU dans la galaxie de Skälel,
Je m’apprêtais à atterrir sur Kronos dans un cargo interstellaire, serré comme une sardine parmi les 200 soldat de réserve venus en renfort.
Une fois atterrie nous étions peine sortie du cargo, que notre sergent Bremien, nous criait dessus de toute sa voix.

Le sergent ; « En rend au pas de course sur la zone avec votre unité ! Vite vite vite !!! »

Une fois en position a mon rend et au garde a vous, je restais là pendant que la fin des 200 militaires débarquaient de notre taxi pour finir de se mettre à leur position. Quelque minutes après que les troupes soit formé au milieu du QG provisoire de l'OU, le commandent de la base se présenta devant nous. Propre sur lui et tiré a quatre épingle, Il dit d'une voix assuré et forte.

Le commandant ; «  Soldat, aujourd'hui nous allons soutenir nos alliée. Un groupe de terroriste local à prie son ampleur, pour retournée le gouvernement de Kronos et menace notre coalition dans l’alliance de l'OU avec nos frère les Tharnéens. Vous partirez, avec les vivres, en renfort des première lignes, dans quelque minutes. »

Dès à présent nous savions que nous allons en bavé. Le commandant termina avec une phrase avant de nous faire embarqué dans nos véhicule terrestre.

Le commandant ; « N'aillez pas peur ! Car nos ennemis n'ont pas peur de nous et ils n'essiteront pas a vous massacré si ils le peuvent, donc je compte sur vous pour faire de même ! Maintenant à vos véhicules !!! »


Les camions une fois en route se mirent en chenille en avançant en territoire inconnue. 40 min était passer depuis notre départ du QG, et nous voilà vite retrouver sur le chemin d'une forêt. Nous avancions dans l'inconnue qui se plongeait dans les verdures (amusant vu qu'à notre départ nous étions sur un décore tous autre). Nous étions tous a pensée de notre coté de chose et autre, serrez dans le véhicule, quand tout à coups une explosion nous sortie de nos pensées. Nous n'avons pas le temps de nous concerté de cet explosion qu’une autre retenti de nouveau, puis en une fraction de seconde notre véhicule fut retourné.
Nous étions tous entasser, dans la même difficulté de se remettre sur pied dans ce bazar et de sortir du véhicule, coucher sur son toit.

Une fois sortie de notre précédant moyen de transport,  ce fut comme changé de monde du tout au tout, sous une fusillade qui tirais à travers notre colonne de carcasse de camion. Je vois tous les soldat qui commence à tiré dans tous les sens et à l'instant suivant une énorme mains me tira vers le sol. C'était mon sergent Bremien, poilu avec une drôle de petite calvitie sur le haut du crane, qui me tira au sol tous en me donnant un ordre.

Le sergent ; « Couvre moi ! Je dois appeler le QG pour leur signaler notre situation si non... »
PAN...

Le sergent n'a pas eu le temps de finir sa phrase qu'une balle lui explosa la tête devant mes yeux,tout en m'éclaboussant du sang de mon sergent.

Nous étions bloquer par une pluie de rafale, avec quelque explosions tombant à droite puis à gauche par intervalle, le temps nous paraissait long mais nous ne savons pas qui était au commandement de notre armée désorienté. Au bout de quelque instant on me signala que les soldats contrôleur de drones devait ouvrir la voie en avançant sur le front de l'embuscade au milieu des arbres.

Chaqu'un escorté de nos drones nous avancions concentré et fessant feu dans tous les sens pour touché nos assaillant qui venait sur nous de tous les directions.Je vis mes camarade tombé les un après les autres.
Et au moment où je viens de me mettre à l'abri derrière un arbre, une grenade vient atterrir au pied de se lui ci. Son explosion déracina mon abri en même temps de me propulsé au loin, pour terminer dans des branchages, inconscient.

Mon esprit et ma vue s'éteignent....

_____________________________________________________________________
avatar
Neuf Pixels

Messages : 28
Date d'inscription : 03/01/2017
Planète d'origine : Terre

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Première ligne de sang

Message par Neuf Pixels le Mar 1 Aoû - 22:11

Dans un sursaut, Neuf se réveilla allongé. Les yeux ouvert , regardant le plafond rocheux devant lui, il se posa quelque question du moment présent.

« Où suis je ?! Je suis mort ?! Sous terre ?! En enfer ?! »

Neuf regardant au tour de lui pour découvrir ce lieu qui lui était inconnu.

« Non, je suis dans une grotte et vivant a ce que je peux juger de ces maux de cranes !... Aaaïeee !!! »

Neuf entendit des voix qui provenaient des couloirs de la caverne. Il suivit ces sons pour enquêté sur sa nouvel situation. Prudent, il s'en approcha jusqu'à retrouver des têtes familières de son escouade mélanger à des résistant de la liberté qu'ils étaient venus soutenir.

Neuf se mis à la page, au près des soldats rescapé.

Neuf ; « Pour résumé, notre escouade qui était venu soutenir les résistants c'est fais massacré ! Les résistants sont plus assez nombreux et encore moins armées ! Et nous ne pouvons pas prévenir la base qu'on est vivant ! »

Un soldat ; « Ouai et tu oublie que nous aussi on as plus assez d'armes si on se fais attaqué ! »

Neuf ; « Qui est le plus gradé ici ?! »

Une soldat (Stellazy) ; « y a plus que nous, les troufions ! Les officiers sont tous tombés dans l'attaque. Ils étaient visés les premiers !
Pourquoi ? Le poste t'intéresse ?! »

Neuf ; « Non mais si on reste là sans armes ni munitions c'est pas la solution non plus !
Si y a des volontaire pour partir en éclairage récupéré un max d'armes et d'équipement sur le lieu de l'attaque ? »

Un autres Soldat (F'Varis) ; « Je viens et je vais voir si je peux récupéré une radio pour contacté les renforts ! »

Neuf ; « Bien qui d'autre ? »

Stellazy ; « Okay gamin je te suie ! »

Neuf ; « D'accord une de plus avec sucre d'orge ! »

D'autres soldat pris part au plan de Neuf.


Sur place les cadavres putréfiaient mais l'endroit était remplie de matériels et d'armes laissé par l'ennemi !

Une fois retourné à la grotte, nos rescapé allumèrent la radio récupéré sur un camion.
Ils captèrent un signal mais personne ne répondait. F'Varis coupa net la radio et dis qu'on était foutu ! Il nous expliqua que si la base ne répondait pas c'est qu'elle c'est fait prendre par l'ennemi !


Il avait raison ! Après avoir envoyé des éclaireurs, nos rescapé surent que la base était prise par les terroristes et qu'ils avaient pris les officier supérieurs comme monnaie d'échange.


Petit à petit, nos rescapé reprirent leur mission de soutenir la résistance et formèrent une unité d'élite de sabotage ainsi que d'attaques surprises ! Sans s'en rendre compte, notre unité avait mis à sa tête Stellazy et Neuf avec F'Varis comme sous-officier.
Nos deux phénomènes qui était les officier délégués se rapprochèrent de plus en plus dans cette enfer continuel, jours après jours.


Au bout de deux mois, les terroristes donnèrent un ultimatum à notre unité pour se rendre sous peine que les officiers supérieurs soient exécuté dans la semaine qui suivait !

….......

Neuf ; « Une attaque de force !!! »

Stellazy ; « Avec le vaisseau qu'on leur à prie la semaine dernière ?! Mais t'es con il est pas armé et il vole qu'en atmosphère bas ! »

Neuf ; « J'ai un plan fais moi confiance ! Tu attendra avec les troupes au sol et tu attaquera a mon signal et toi F'Varis tu chargera derrière avec nos cinq véhicules comme soutien accompagné des résistants ! »

Stellazy ; « T'as interret a réussir ton coups ! Ok !!! ET PAS DE CONNERIE COMME D'ABITUDE !!!!


Le soir Stellazy rejoins Neuf qui était assit seul comme avant chaque mission a coté dans petit feu de camps. Dans un moment de doute, d’angoisse et de solitude les deux compagnons ce rapprochèrent au point de se réconforté dans un moment de sensualité et torride où le feu projetait l'ombre de deux corps ce fusionnant, contre les arbres.

Le lendemain aux aurores, Stellazy et ses hommes attendaient aux abord de la base. Quand le vaisseau qu'ils avaient volé la semaine dernière apparu en sortant de la brume du matin.
Neuf dirigeant se gros tas de ferrailles volante qu'il poussa a sa vitesse maximal.
Il fonça sur la base, sous le regard de ses hommes, pour craché son véhicule sur la base !

Stellazy ; « Je crois que c'est son signal ! »

Les troupes de notre unité avancèrent sur la prise de la base, le bain de sang commença, les tires partaient dans tous les sens. Personne ne peut dire vraiment ce qui c'est passé lors de se combat mais les pertes furent grande chez l'ennemi et beaucoup trop également dans notre camps !

Le combat fini, Neuf regarda le corps inerte de F'Varis. Stellazy venant derrière Neuf pour lui glisser sa main dans la sienne mais Neuf retira sa main et partis sans dire un mots à Stellazy.

_____________________________________________________________________
avatar
Neuf Pixels

Messages : 28
Date d'inscription : 03/01/2017
Planète d'origine : Terre

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum