Un amoure de promenade !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Un amoure de promenade !

Message par Neuf Pixels le Mer 22 Fév - 4:58


En passant les portes de l’hôpital, Neuf s’exclama en regardant le ciel.

Neuf; Enfin la lumière du jour!!!

Il prit la direction de la sortie de la base pour se retrouver en ville. Il avançait dans les rues de Jekalia tout en se faisant observer par ces citoyens qui le dévisageaient. Après quelques pattés d'immeubles, il s'arrêta pour se regarder dans le reflet d'une vitrine. Sous la vision de son reflet, l'on ne voyait plus qu'une grosse cicatrice sur tous le  coté Gauche de son visage.




Neuf; ahahah il est vrai que j'avais oublié çà !

Il fit un clin d'oeuil au reflet de sa personne avec un sourire et ricana a voix base.

Neuf; J'espère que sa te plaît de la où tu es ma belle, avec cet nouvel tête de dure à la pirate cela sera plus facile de resté sous les radars pour notre danse macabre, mon amoure.

Dans un éclat de fou-rire il repris la route, mains dans les poches, airant devant les boutiques avant d'entrée dans un centre commercial.
Vagabondant avec son aire satisfait de faire peur de sa nouvel tête au passant, il avançait sans même savoir quoi faire comme si il attendait que le destin le lui dise. Tout a coups il s'arrêta net devant un magasin de vêtements. Il regardait une veste avec capuche sur le présentoirs de la vitrine. Neuf, tous en continuant de regardé la vitrine parla dans le vide tous en tripotant sa bague a croché à une chêne au tour de son cou.

Neuf; Mmhh elle me plaît bien cette boutique. Si on se fessaient plaisir, ma belle ?!

Neuf rentra dans le magasin sautillant comme un enfant. Il s'arrêta devant un vendeur pour lui demander les abies qui lui plaisait pour les essayer. Le vendeur traumatiser de se personnage loufoque au visage fraîchement cicatrisé, le servie tous en tremblant. Neuf, une fois ses emplaite faite et porté, paya ses nouveaux achat qu'il portait avec fierté, s'exclama devant les employé et les clients, méfiants de se drôle de numéro, avant de sortir du magasin.

Neuf; Après m'être offert un nouveau visage voilà de beau et nouveau vêtements !



Neuf était repartie dans sa vadrouille , airant dans le centre commercial, sautillant et fessant du lèche vitrine. il refit son cirque dans une autre boutique pour acheté des écouteurs et une fois son emplaite fait, il entendit son estomac gargouillé (tous le deuxième étages du centre commercial aussi).

GGRRRR !!!!!!!!!!!

Neuf; Après le trou dans la tête c'est dans dans le ventre que j'ai un trou.

Neuf aperçu un distributeur deux mètre plus loin. Il s'y rendit pour se retrouver derrière un petit gamin qui avait dû dévaliser le précédent distributeur, vu la largeur de son bidon. Le gamin réfléchissant pendant une éternité de se qu'il pourrait bien choisir, fit perdre patience a Neuf. Au bout de deux minutes où Neuf tapait du pied parterre, il attrapa le gosse par les épaule le retournant face a lui, l'enfant et neuf se trouvèrent tête à tête. L'enfant traumatiser d'être à quelque centimètre de cet tête terrifiante, était à deux doigt de se m'être à pleuré (une bombe a retardement). Neuf lui dit, de façon très calme et bref, pour rassurer l'enfant (Neuf n'est pas un monstre!).

Neuf; BOOUH !!!

Neuf pût prendre enfin son sandwich et sa boisson au distributaire. Mais au fond de lui, il avait honte de se qu'il venait de faire.
Il venait tous de même de payer 8 crédit pour un sandwich et une petite boisson !



Neuf poser sur un banc, une fois sortie du centre commercial, ce délecta de son cascroutre (toujours en parlant dans le vide comme si quelqu’un d'invisible était à ses coté.

Neuf;
-Bien, "MIAGME" maintenant que "MNIAMGNME" fessons nous ma belle ?! Oui oui pardon, promis je parle plus la bouche plaine.
-Bon! alors où allons nous maintenant ?!
(Quelque seconde de pose)
-Oui ta raison il fais que je me rééquipe en armes, tu as raison il faut mieux être équipé pour la suite. bon finit, on y va !


Tous en cherchant un magasin d'armes, Neuf continuait de parlé tous seul comme un fou avec son ami imaginaire. une fois arriver dans un magasin qui semblait lui convenir.
On aurait dit un enfant dans un magasin de jouet. Mais tous en restant lucide dans son choix d'achat.
il fini par choisir un fusil mitraillette, un flingue et un autre pistolet quelque peu plus limité mais avec des cartouche qui fond de plus gros dégât.





Pendant que le vendeur fessait l’addition de ses achats, Neuf tourna la tête et regardait de loin où était disposer des épées, tous en parlant encore dans le vide.

Neuf;
-Quoi chérie?!
-Tu veux que je prenne une épée ?!
-Oui je sais le Capitaine ....
-Bon, bon, je sais tu as raison comme d’habitude.




Neuf se dirigea vers les épées pour en choisir une, pendant que le vendeur le regardait intrigué a qui ce fou pouvait bien parler.
Au moment de payer ses armes le vendeur lui suggéra un dernier article.

Le vendeur; Désolé mon gars j'ai rien pour t'aider de se qui se passe dans ta tête mais pour se qui en est de ta tronche j'ai ce si qui peut t'intéresser, un masque en Filen qui date de la chute des albéens.

Neuf (tous en étant sur excité); Trop classe .......... et avec tu me rajoute le plein de munitions, mon gros !

Une fois ses emplaite payer Neuf se balada en se dirigent vers la base avant que la nuit tombe sans changer ses habitudes, en parlant tous seul de chose et d'autre.
En arrivant devant la base Neuf s’arrêta et se retourna pour dire (à nouveau dans le vide)

Neuf; Je vais te présenté à l'équipe du 9ème libérateur. Ils sont sympa tu verras ... Ah oui j’oubliais tu es morte.

Le visage de Neuf assombrie sous son masque de Filen.
Son MKT fit une sonnerie avec un message.

MKT; -BIP BIP c'est l'heure de prendre votre médicament ! -BIP BIP c'est l'heure de prendre votre médicament ! -BIP BIP c'est l'heure de prendre votre médicament !

Neuf sortie une petite boite de pilules de sa poche et la regarda et il dit avec une petite voix sérieuse.

Neuf;
-De puits que j'ai prie cet balle dans la tête j'arrive a te revoir, Je suis heureux quand je peux admiré ton si doux visage et entendre ta voix céleste.
-Je ne veux pas de ses pilule à la con !
-Oui je sais ...

Neuf jeta sa boite de pilule dans la poubelle et dit d'une voix qui avait prie une décision irrévocable.

Neuf;
-Je m'en fou de se qu'on pourra dire, je te veux au près de moi et rien ne changera jusqu'à que notre vengeance sera accomplie !
-Maintenant allons faire le plein d'alcool !




Neuf partie de se pas faire l'acquisition de trois bouteilles et se rendis à la base pour rejoindre ses cartiers avec un oeuil qui regardait toujours à coté de lui comme si il était accompagné !!!


_____________________________________________________________________
avatar
Neuf Pixels

Messages : 28
Date d'inscription : 03/01/2017
Planète d'origine : Terre

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum